Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le corps transparent : initiation esthétique à l’imagerie médicale

Mené conjointement par Le Merlan, scène nationale à Marseille, et l'Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille "Le Corps Transparent" est une manifestation consacrée aux techniques d'exploration du corps et aux représentations que peut en avoir chacun d'entre nous. L'événement se déroulera du 20 au 29 novembre sur plusieurs sites : cinéma, espace éthique, théâtre, auditorium de la bibliothèque de l'Alcazar. Au programme : projection de films, performances, spectacles, conférence, écrits...

Mené conjointement par Le Merlan, scène nationale à Marseille, et l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille « Le Corps Transparent » est une manifestation consacrée aux techniques d’exploration du corps et aux représentations que peut en avoir chacun d’entre nous. L’événement se déroulera du 20 au 29 novembre sur plusieurs sites : cinéma, espace éthique, théâtre, auditorium de la bibliothèque de l’Alcazar. Au programme : projection de films, performances, spectacles, conférence, écrits…

Ce voyage inédit à l’intérieur du corps humain se déroulera du 20 au 29 novembre 2008 dans plusieurs lieux de Marseille, à travers une série de spectacles, de conférences, de performances et d’ateliers sensoriels.

Si le corps humain reste un mystère, Le Merlan et l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille espèrent susciter, à travers cette approche artistique et médicale, une réflexion pluridisciplinaire en permettant la rencontre entre public et médecins, artistes et professionnels en sciences humaines.

En faisant entrer l’artistique dans l’univers hospitalier, en intégrant le scientifique au sein des démarches artistiques, de l’étude de l’infiniment petit à la magie de la transparence, médecins et artistes espèrent solliciter auprès de chacun une réflexion profonde sur l’imagerie médicale, les perspectives qu’elle offre, et sur la magie du corps humain.

Jeudi 20 novembre
CINEMA LES VARIETES
19h00 – Deux films proposés par le FID
Accoster de Olivier Derousseau et Le moindre geste de Fernand Deligny

Mercredi 26 novembre
PERFORMANCE à l’ESPACE ETHIQUE MÉDITERRANÉEN (HOPITAL DE LA TIMONE)
17h00 – Petit traité d’artnatomie par Marion Baë et La Cie Traits de Ciel

Jeudi 27 novembre
SPECTACLES au MERLAN
19 h – Lancement officiel
20h00 – Ne respirez plus par François Cervantes et la Cie l’Entreprise
21h00 – Pause – Repas
22h00 – Vacuum par Erikm

Vendredi 28 novembre
RENCONTRES à l’ESPACE ETHIQUE MÉDITERRANÉEN (HÔPITAL DE LA TIMONE)
9h00 – 10h30 – Le corps et son image
11h00 – 13h00 – Conférence par David Lebreton
14h30 – 16h00 – Les images du corps
16h30 – 17h00 – Conférence par Daniel Liotta

SOIREE AU MERLAN
ATELIER – LECTURE
19H00 – Restitution d’un travail d’atelier d’écriture par Geneviève Vincent
CINEMA
19h30 – The girl with x-ray eyes de Phillip Warnell : court-métrage proposé par le FID
CONFERENCE-PERFORMANCE
20h00 – Xavier Lucchesi et Jean-Louis Poitevin
21h00 – Pause-Repas
ATELIER PARTICIPATIF
22h00 -Le Laborintime par Marion Baë et la Cie Traits de Ciel

Samedi 29 novembre
RENCONTRES à L’AUDITORIUM DE LA BIBLIOTHEQUE DE L’ALCAZAR
14H – 16H30 – La transparence du corps à la découverte du foetus en gestation : réflexion à propos de l’échographie prénatale

SPECTACLES au MERLAN
20h00 – Ne respirez plus par François Cervantes et la Cie l’Entreprise
21h00 – Pause-Repas
22h00 – Vacuum par Erikm

Contact équipe médicale AP-HM
Dr Guillaume Gorincour, service de radiologie pédiatrique, hôpital de la Timone – 04 91 38 91 16
Dr Perrine Malzac, Espace Ethique Méditerranéen (Timone) – 04 91 38 44 23

Contact presse
Théâtre du Merlan – Corinne Laurent – 06 16 96 68 45
Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille – Perrine Seghier – 04 91 38 20 31

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.