Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le leadership de la performance – Xes Assises hospitalo-universitaires

Comment optimiser, mieux organiser, mesurer et diffuser les performances des CHU en matière de soins, d'enseignement et de recherche ? A quelle échelle, régionale, interrégionale, les équipes hospitalo-universitaires doivent-elles intervenir ? Pour répondre à ces questions déterminantes pour l'avenir des hôpitaux, les Directeurs Généraux et les Présidents de CME des 31 Centres Hospitaliers Régionaux et Universitaires et les Doyens des facultés de médecine proposeront aux Ministres de tutelle des mesures pragmatiques lors des Xes Assises nationales hospitalo-universitaires qui se tiendront à Marseille, les 18 et 19 janvier 2007, palais du Pharo.

Comment optimiser, mieux organiser, mesurer et diffuser les performances des CHU en matière de soins, d’enseignement et de recherche ? A quelle échelle, régionale, interrégionale, les équipes hospitalo-universitaires doivent-elles intervenir ? Pour répondre à ces questions déterminantes pour l’avenir des hôpitaux, les Directeurs Généraux et les Présidents de CME des 31 Centres Hospitaliers Régionaux et Universitaires et les Doyens des facultés de médecine proposeront aux Ministres de tutelle des mesures pragmatiques lors des Xes Assises nationales hospitalo-universitaires qui se tiendront à Marseille, les 18 et 19 janvier 2007, palais du Pharo.

Dans un environnement de restructurations et de réformes, les CHU promoteurs de coordinations et de mutualisation des potentiels humains, des compétences et des moyens, entendent, dans le respect des Ordonnances de 1958, concilier performance et éthique du service public hospitalier.

Seront abordés

• les enjeux d’une gouvernance à vocation régionale, voire dans certains domaines interrégionale, a pour corollaire la mise en place d’une labellisation hospitalo-universitaire des services et pôles. Cette reconnaissance requiert un assouplissement des règles de gestion et d’achats,

• à l’heure des premiers témoignages sur la mise en place des pôles, entre contractualisation et contraintes démographiques, des propositions se dégagent pour réussir la réforme de la gouvernance,

• la recherche française, dans le cadre hospitalo-universitaire qui lui est propre et le continuum revendiqué entre recherche fondamentale et recherche clinique, doit être inscrite dans une gouvernance régionale, voire interrégionale, permettant lisibilité, pérennité et cohérence des projets.

Les trois conférences – Doyens de facultés de médecine, Présidents de CME de CHU et Directeurs Généraux de CHRU – accompagnent leur réflexion sur l’évolution du management en reprenant le débat de l’intéressement et en rappelant aussi l’exigence d’une prise en charge du patient fondée sur une déontologie médicale collégiale et une éthique de service public hospitalier.

L’ouverture officielle se déroulera en présence de Monsieur Jean-Claude Gaudin, Sénateur-Maire de Marseille.

Pour télécharger le programme

Les Assises nationales hospitalo-universitaires : le rendez-vous biennal des CHU
Les Assises nationales hospitalo-universitaires réunissent les trois conférences des Directeurs Généraux, des Présidents de Commission Médicale des CHU et des Doyens des Facultés de Médecine. Deux jours durant, ces responsables mènent une réflexion collégiale sur un thème d’actualité impactant les futures orientations de la communauté hospitalo-universitaire. Cette concertation riche et argumentée débouche sur des recommandations qui, par la suite, sont bien souvent intégrées aux programmes et réformes promulgués par le gouvernement.

Les 17 et 18 mars 2005, Strasbourg accueillait les IXème Assises consacrées à l’évaluation transversale des CHU. Les VIIIèmes Assises se sont déroulées en 2003 à Nice, sous le signe de la gouvernance des hôpitaux en France et en Europe. Lors des VIIèmes Assises de Montpellier en 2001, les CHU s’étaient attachés à redéfinir leurs missions de base au regard des défis auxquels ils étaient confrontés.

Organisation des Xes Assises nationales hospitalo-universitaires

Mr Daniel MERCIER
Directeur de Cabinet
AP-HM
80 rue Brochier
13385 MARSEILLE Cedex 05
Tel : 04.91.38.20.11
Fax 04 91 38 19 18
daniel.mercier@ap-hm.fr

Anne PERRIN
Directeur adjoint – Direction des Finances
AP-HM
80 rue Brochier
13385 MARSEILLE Cedex 05
Tel : 04.91.38.29.19
Fax : 04.91.38.27.30
anne.perrin@ap-hm.fr

Contacts presse

Conférence des Directeurs Généraux de CHRU
Marie-Georges Fayn

Domaine de Bellevue
36290 Saint-Michel-en-Brenne
Tél : 02.54.38.06.59
Mobile : 06.84.81.59.82
Fax : 02.54.38.19.82
resochu@club-internet.fr
Site internet : www.reseau-chu.org

Conférence des Présidents des CME de CHU
Elisabeth Benalloul Ohayon

4 rue Jean Bouton
75012 PARIS
Mobile : 06.61.22.96.57.
elisa.benalloul-ohayon@wanadoo.fr
Site internet : www.chu-cme.org

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.

A Nantes, un vers marin contribue à sauver un grand brûlé

L’été dernier, le CHU de Nantes a accueilli un patient brûlé sur 85% de son corps. Face à un pronostic vital engagé et à une absence d’alternative, les médecins ont alors demandé l’accord de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour utiliser un pansement oxygénant à base de ver marin (Arenicola Marina) et tenter de le sauver. Si ce produit est encore en phase expérimentale, les résultats semblent prometteurs. Nous avons interrogé le Pr Pierre Perrot, Chef de service du Centre des brûlés du CHU de Nantes, sur cette première.