Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Printemps des Patients : l’autre regard sur les patients

Du 7 au 26 avril, l'Espace Culturel du CHRU de Montpellier présentera des oeuvres réalisées par des personnes hospitalisées ou ayant été hospitalisées dans un établissement de santé de la région Languedoc-Roussillon. Les amateurs d'art pourront découvrir des peintures, sculptures, photographies... fruit d'un travail individuel ou de créations effectuées dans le cadre d'ateliers d'art thérapie, d'ergothérapie animés par un professionnel. Cette exposition fait suite au Salon des Artistes Hospitaliers organisée par la mission Culture et Ethique du CHRU.

Du 7 au 26 avril, l’Espace Culturel du CHRU de Montpellier présentera des oeuvres réalisées par des personnes hospitalisées ou ayant été hospitalisées dans un établissement de santé de la région Languedoc-Roussillon. Les amateurs d’art pourront découvrir des peintures, sculptures, photographies… fruit d’un travail individuel ou de créations effectuées dans le cadre d’ateliers d’art thérapie, d’ergothérapie animés par un professionnel. Cette exposition fait suite au Salon des Artistes Hospitaliers organisée par la mission Culture et Ethique du CHRU.

Le 1er Salon du « Printemps des Patients »
Le salon des artistes hospitaliers a suscité chez les patients du CHRU, le désir de s’exposer aussi. Tous les secteurs de soins sont représentés (secteur général, psychiatrie,gériatrie, pédiatrie) ainsi que les ateliers animés par les artistes-exposants.

Cette mise en valeur de l’expression artistique des personnes malades, en dehors du contexte habituel de l’hospitalisation, apporte une ouverture et une reconnaissance appréciées notamment par les patients de psychiatriee et de gériatrie.

Vernissage le 7 avril à 18h, Espace Culturel – La Colombière, Entrée libre du lundi au samedi de 12h à 18h.

Deux nocturnes jusqu’à 22h

Jeudi 10 avril 2008 – 19h : Stéphane GUETIN
La Musicothérapie dans le cadre du DU d’Art Thérapie à la faculté de médecine de Montpellier

Jeudi 17 avril 2008 – 19h
Amphithéâtre de l’hôpital LAPEYRONIE

Projection du film BOUIT réalisé par les patients de l’hôpital de Thuir sous la direction de Nicole BARON-SEGUIN, réalisatrice

En avant première
Projection d’un film d’animation réalisé par les patients de l’hôpital de SETE : Que se passe-t-il dans ma salle d’attente? »

Jeudi 24 avril 2008 – 19h : Claudine Walcker
Présentera son expérience en Art-thérapie dans le cadre du DU d’Art Thérapie à la faculté de médecine de Montpellier

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.