Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les bons résultats du Centre d’Assistance Médicale à la Procréation

Avec des scores nettement supérieurs aux moyennes nationales, le Centre d'Assistance Médicale à la Procréation du CHRU de Lille figure parmi les plus performants de France. Pour l'année 2006, 25 % des FIV dites classiques, et 33 % des FIV avec micro-injections ont abouti à une grossesse évolutive alors que le taux de réussite moyen en France pour l'année 2005 était de 23 % pour les FIV classique, et 24 % pour les FIV avec micro-injections selon l'agence française de biomédecine. Par ailleurs, la décongélation embryonnaire est également un des points forts du Centre avec 25 % de grossesses évolutives par transfert d'embryons décongelés.

Avec des scores nettement supérieurs aux moyennes nationales, le Centre d’Assistance Médicale à la Procréation du CHRU de Lille figure parmi les plus performants de France. Pour l’année 2006, 25 % des FIV dites classiques, et 33 % des FIV avec micro-injections ont abouti à une grossesse évolutive alors que le taux de réussite moyen en France pour l’année 2005 était de 23 % pour les FIV classique, et 24 % pour les FIV avec micro-injections selon l’agence française de biomédecine. Par ailleurs, la décongélation embryonnaire est également un des points forts du Centre avec 25 % de grossesses évolutives par transfert d’embryons décongelés.

Ces taux de réussite très positifs sont le fruit d’un travail pluridisciplinaire entre gynécologues et biologistes, mais aussi chirurgiens, psychologues, ou encore avec le service de génétique clinique.

Le centre d’Assistance Médicale à la Procréation de Lille s’attache à informer et accompagner les couples au niveau humain et psychologique, tout au long du processus. Une réunion d’information aux couples sur le difficile parcours d’une FIV est ainsi organisée chaque mois.

Le Centre d’Assistance Médicale à la Procréation de Lille exerce aussi plusieurs missions de recours régional : la congélation des tissus ovariens (pour la préservation de la fertilité), mais aussi le don d’ovocyte, rendu difficile par un manque cruel de donneuses.

L’assistance médicale à la procréation
L’assistance médicale à la procréation consiste en un ensemble de techniques, visant à concevoir un enfant après recueil de gamètes (ovules et/ou spermatozoïdes) et/ou obtention d’embryons. Une activité très contrôlée par le Ministère de la Santé (qui remet, à chaque centre et à chaque praticien, un agrément pour pouvoir exercer cette activité), mais aussi très observée par de nombreuses statistiques sur le taux de réussite des Fécondations In Vitro.

Depuis 1978 et la naissance du 1er « bébé éprouvette » en Angleterre, l’activité d’assistance médicale à la procréation a beaucoup évolué, notamment pour ce qui concerne la qualité des embryons, mais aussi le contrôle des grossesses multiples, considérées comme des grossesses à risque.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.