Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La joie de Noël en partage

La solidarité se met dores et déjà en marche au sein des CHU d'Amiens, de Bordeaux et de Caen. Ici pour un marché de Noël au bénéfice des patients ou là pour offrir d'un clic un jouet à un enfant hospitalisé.
La solidarité se met dores et déjà en marche au sein des CHU d’Amiens, de Bordeaux et de Caen. Ici pour un marché de Noël au bénéfice des patients ou là pour offrir d’un clic un jouet à un enfant hospitalisé.
A Amiens,  un marché de Noël
Le centre Saint-Victor, site dédié aux personnes âgées du CHU Amiens-Picardie, propose comme chaque année un marché de Noël. Celui-ci se tiendra vendredi 9 décembre de 10h30 à 17h dans la "rue couverte". 20 exposants y proposent de nombreuses idées cadeaux : cosmétiques, objets artisanaux, décorations, compositions florales, gâteaux battus, foie gras, chocolats…

A Bordeaux, le personnel soignant vend au profit des patients

Il est aussi possible de donner de sa poche pour faire acte de solidarité en faisant ses emplettes de fin d’année. Le marché de Noël du Centre François-Xavier Michelet (CFXM) du CHU de Bordeaux se tiendra ainsi le 7 décembre de 12h à 14h. Depuis maintenant 6 ans, médecins, infirmier(e)s, aides soignant(e)s du CFXM confectionnent et vendent des produits artisanaux dont la recette sert à améliorer les conditions d’accueil du patient. 13 services se sont mobilisés cette année pour cette opération.  Suite au succès du premier marché de Noël en 2010, le personnel du CFXM a décidé de créer une association : Les farfadets créatifs du CFXM.
Grâce à l’argent récolté lors de ces marchés de Noël de nombreuses actions ont pu être menées pour faire évoluer l’accueil des patients, améliorer leur confort et proposer des distractions pendant leur hospitalisation. Cela s’est traduit par le financement de matériel de décoration de salles d’attente, la réalisation d’une fresque, des soins esthétiques pour les personnes hospitalisées, le financement de mobilier et jeux pour les enfants… Dernier projet en cours : la création d’une salle des familles en réanimation des brûlés. Les recettes issues des marchés de noël permettent également de soutenir des patients isolés socialement par le financement de leurs frais de télévision, leur transport (train, bus…) pour un retour à domicile, de produits d’hygiène…
Chaque service a la possibilité de présenter un projet concernant l’amélioration d’accueil des patients. Un jury composé de professionnels et d’adhérents de l’association retiendra les dossiers répondant le mieux aux objectifs de l’association.

Caen joue la carte du web solidaire
Le web solidaire est au rendez-vous de la magie de Noël au CHU de Caen. Et le principe est simple…et gratuit !  Il suffit d’activer le lien www.pour-un-noel-magique.net et le tour est joué. Le site propose en quelques clics de financer des cadeaux pour les enfants hospitalisés du CHU de votre choix. 1 clic = 1 euros. L’opération, qui fête sa 8ème édition, est en place du 1er au 24 décembre, et pour ce bienfait il n’y a rien à débourser.
La plupart des CHU sont partenaires de l’opération Noël Magique

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”