Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’hypnose : Tours étend les applications à la chirurgie ORL

Une patiente qui présentait une tumeur bénigne d’une glande parathyroïde responsable d’une augmentation de son taux de calcium sanguin a été opérée sous hypnose le 31 mars 2015. Avant, de programmer l'intervention, la jeune femme a échangé avec le chirurgien, le Pr Sylvain Morinière

Une patiente qui présentait une tumeur bénigne d’une glande parathyroïde responsable d’une augmentation de son taux de calcium sanguin a été opérée sous hypnose le 31 mars 2015. Avant, de programmer l’intervention, la jeune femme a échangé avec le chirurgien, le Pr Sylvain Morinière, sur les principes et les risques de l’intervention. Elle a ensuite rencontré l’anesthésiste, le Dr Eric Fournier qui lui a détaillé les modalités de la mise en état hypnotique et une séance «d’essai» a été effectuée sans difficulté.
Le geste chirurgical s’est déroulé dans d’excellentes conditions, avec une simple anesthésie locale, légère, sans nécessité de réinjecter du produit pendant l’intervention malgré l’utilisation des écarteurs parfois avec une pression importante. A tout moment, la patiente pouvait parler et la voix
est toujours restée normale
. La tumeur bénigne de 2,5 cm a été retirée en totalité en 45 minutes.

Une fois la cicatrice refermée
, la patiente est sortie de son état hypnotique. Elle n’a pas ressenti de douleur et a eu l’impression que l’intervention s’était déroulée assez rapidement. La patiente a pu sortir en fin d’après-midi, elle sera revue en consultation de contrôle dans 15 jours.
D’autres interventions, pour ce type de pathologies (tumeurs bénignes de la thyroïde ou des parathyroïdes), sont prévus dans les prochaines semaines selon les mêmes modalités.
L’hypno-sédation au bloc opératoire : meilleur contrôle et récupération rapide
L’hypnose se définit comme un état modifié de la conscience. Elle repose sur une dissociation du corps et de l’esprit, capable de procurer à la fois, une analgésie et un vécu agréable, lors de gestes opératoires. Cette technique est utilisée depuis plusieurs années au CHRU de Tours notamment en neurochirurgie pour la résection de tumeurs cérébrales.

L’équipe d’ORL du CHRU souhaite aussi faire bénéficier les patients de cette approche novatrice. La chirurgie de la thyroïde et des glandes parathyroïdes se prête tout particulièrement à l’hypnose et plusieurs équipes en France et en Belgique l’utilisent avec succès. Cette chirurgie comporte un risque non négligeable de lésion des nerfs qui font bouger les cordes vocales. L’intervention sous hypnose permet de contrôler à tout moment la voix du patient lorsque l’on arrive au contact de ces nerfs et donc permet de limiter le risque de les léser. Par ailleurs, le fait de ne pas avoir d’anesthésie générale permet une récupération plus rapide en postopératoire. Cette chirurgie peut alors être réalisée en ambulatoire.
L’hypnosédation s’adresse aux patients motivés qui acceptent d’être sollicités pour participer activement durant leur intervention. Une hypnosédation pour une intervention chirurgicale ne peut être proposée à un futur opéré passif. Le patient actif se soigne, le patient passif se fait soigner.

L’hypnose diminue le stress et l’anxiété avant l’intervention chirurgicale. Elle peut aussi être proposer aux personnes qui présentent des contre-indications à l’anesthésie générale ou qui ont un mauvais vécu de l’anesthésie générale.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.