Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’IRM 3 Tesla : des diagnostics plus précis et de nombreux projets de recherche à la clé

Le CHRU de Brest vient d’investir 2.2 millions d’euros dans une toute nouvelle IRM 3 tesla, formidable outil au service des patients, des radiologues, cliniciens et chercheurs.

Le CHRU de Brest vient d’investir 2.2 millions d’euros dans une toute nouvelle IRM 3 tesla, formidable outil au service des patients, des radiologues, cliniciens et chercheurs.
Installé depuis juin 2011 dans les murs du service de Radiologie de l’Hôpital de la Cavale Blanche, l’IRM 3 Tesla est caractérisée par son champ magnétique deux fois plus puissant que celui des deux autres IRM du CHRU. L’équipement renseigne sur la structure des organes et tissus et  sa précision fait la différence en imagerie cérébrale, cardiaque, vasculaire, ostéoarticulaire, abdominale et pelvienne.
Certains examens ont ainsi bénéficié d’un gain diagnostique significatif. D’autres peuvent être encore réalisés sur l’IRM 1,5 Tesla. Le partage entre les deux IRM se fait progressivement, à mesure de l’expérience acquise.

IRM 3 Teslas : les innovations majeures

L’IRM fonctionnelle (IRMf) cérébrale permet d’établir une cartographie atraumatique précise des zones motrices, sensitives, cognitives du cerveau et de repérer les zones « sensibles » avant une intervention neurochirurgicale.
 L’IRM corps entier trouvera progressivement ses indications en cancérologie après une nécessaire phase d’évaluation.
L’imagerie métabolique: la spectroscopie par résonance magnétique, couplée à l’imagerie, permet d’étudier la composition chimique des tissus et améliore encore la précision des diagnostics.
L’imagerie de diffusion permet de détecter très précocement les variations des mouvements de l’eau, perturbés notamment dans les pathologies tumorales et vasculaires ; les trajets des fibres nerveuses peuvent être également reconstruits.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.