Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Lits accompagnants, cobedding, Nidcap… innovations en néonatalogie

En réanimation, le nouveau-né est l’objet de toutes les attentions. Les parents de nourrissons sont étroitement associés aux soins et des lits accompagnant sont mis à leur disposition dans le cadre du programme Nidcap. L'unité expérimente aussi le « cobedding » pour les jumeaux !

En réanimation, le nouveau-né est l’objet de toutes les attentions. Les parents de nourrissons sont étroitement associés aux soins et des lits accompagnant sont mis à leur disposition dans le cadre du programme Nidcap. L’unité expérimente aussi le « cobedding » pour les jumeaux !
La néonatalogie évolue, et le service du CHU de Nantes n’est pas en reste, avec notamment trois innovations et projets de recherche autour du nouveau-né.
Dans le cadre d’un diplôme  interuniversitaire (DIU) « Initiation aux soins de développement » Charlotte Audran, infirmière et Véronique Castaing, puéricultrice ont initié un projet visant à améliorer l’hospitalisation des nouveau-nés en réanimation. Leurs parents ont le statut de partenaires de soins et sont associés à la prise en charge du nourrisson, selon leur disponibilité. L’équipe a aussi introduit un lit accompagnant à demeure dans la chambre de l’enfant. Les trois premiers ont été installée en avril 2012, avec une charte de fonctionnement pour organiser la présence des parents. Ces derniers s’intègrent ainsi à l’univers de leur bébé, dont ils peuvent être plus proches : « le lit apporte aussi un apaisement aux parents, sa présence rassurante facilite les relations avec l’équipe et la participation des parents aux soins de leur enfant. »
Parallèlement, le service de néonatalogie (Dr Jean-Baptiste Muller) débute l’implantation du Nidcap (programme individualisé d’évaluation et de soutien au développement) dont le bénéfice à court terme est prouvé : des soignants formés observent le comportement du nouveau-né avant et après un soin afin d’établir pour chaque enfant un programme individualisé de soins, en collaboration étroite avec les parents. Objectif : rendre l’enfant prématuré et sa famille acteurs de son développement et l’optimiser.
Enfin, entre 2008 et 2012, Arnaud Legrand et Evelyne Gauvard, attaché et infirmière de recherche clinique, ont mené une étude sur le « cobedding », qui consiste à placer des jumeaux prématurés dans le même incubateur. L’étude comparative entre 15 paires de jumeaux pris en charge de cette façon et 17 pris en charge en incubateurs séparés a permis de constater un réel bénéfice dans le premier cas, avec notamment une durée d’hospitalisation significativement réduite.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”