Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Lutte contre le SIDA

Près de 500 patients sont actuellement accueillis au Centre d'Information et de Soins de l'Immunodéficience Humaine (CISIH) du CHU de Fort-de-France.

Cette unité assure la prévention, le dépistage, et le suivi médical, psychologique et social des patients.

Les antirétroviraux sont dispensés dans une antenne de la pharmacie située à proximité. La continuité des soins est assurée par le personnel médical et paramédical qui se rend au lit des patients lorsqu’ils sont hospitalisés dans les différents services ou en hôpital de jour.

Le nombre de patients croit régulièrement
En 1988, le CISIH recevait près de 100 patients alors que le Centre en a accueilli plus de 450 en 1999. Cette croissance est liée d’une part à la diminution de la mortalité depuis 1996, et d’autre part à l’augmentation du nombre de nouvelles personnes dépistées.
Le suivi des patients se fait principalement en consultation : 2160 en 1999.

Le nombre de nouveaux cas de SIDA a augmenté régulièrement jusqu’en 1994, puis, grâce aux multithérapies antirétrovirales, a diminué puis s’est stabilisé, avec 25 cas en 1999.
Ces nouveaux cas de SIDA s’observent majoritairement chez des patients non dépistés ou dépistés, mais non suivis.

Les services proposés par le CISIH :

– Consultation d’Information et de Dépistage Anonyme et Gratuit (CIDAG)
– Prise en charge des expositions accidentelles au VIH (150 personnes en 1999)

En cas d’accidents d’exposition au sang (AES), le personnel de santé doit consulter un médecin référent le plus rapidement possible et se rendre directement au CISIH.
En dehors des horaires d’ouverture du CISIH, il devra consulter le médecin senior des Urgences.

Pour les accidents survenus en dehors des structures de soins,et en cas d’exposition au VIH à la suite de relations sexuelles,
les personnes doivent se rendre au CISH afin d’effectuer :
– Une évaluation du risque infectieux (VIH, VHB,VHC).
– La prescription éventuelle d’un traitement antirétroviral pendant 4 semaines.
– Un suivi sérologique.

Enfin, une astreinte opérationnelle, permet de joindre un médecin 24h/24, pour tout avis concernant le VIH (prise en charge d’un patient, AES?).
DR CABIE et l’Equipe du CISIH

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.