Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Le « Circuit du Cœur au Rein » c’est 130 kilomètres de balade à bord de belles voitures vintage, de collection ou militaires entre quatre villes étapes de Meurthe-et-Moselle, Toul, Pont à Mousson, Nancy et Lunéville, le 3 septembre 2017 pour soutenir la recherche menée sur les pathologies cardio rénales. Une balade solidaire initié par le Pr Patrick Rossignol, néphrologue au CHRU de Nancy, spécialiste en hypertension artérielle et coordonnateur du réseau national de recherche INI CRCT (Investigation Network Initiative Cardiovascular and Renal Clinical Trialist) qui fédère, mais pas que, une quinzaine de CHU.

Le « Circuit du Cœur au Rein » c’est 130 kilomètres de balade à bord de belles voitures vintage, de collection ou militaires entre quatre villes étapes de Meurthe-et-Moselle, Toul, Pont à Mousson, Nancy et Lunéville, le 3 septembre 2017 pour soutenir la recherche menée sur les pathologies cardio rénales.  Une balade solidaire initié par le Pr Patrick Rossignol, néphrologue au CHRU de Nancy, spécialiste en hypertension artérielle et coordonnateur du réseau national de recherche INI CRCT (Investigation Network Initiative Cardiovascular and Renal Clinical Trialist) qui fédère, mais pas que, une quinzaine de CHU. 
C’est un réseau de recherche d’excellence qui travaille à l’amélioration du pronostic cardiovasculaire des patients insuffisants rénaux. ​Il associe, pour la première fois, des leaders français ayant une expertise dans le domaine cardio rénal (cardiologues, néphrologues, anesthésistes réanimateurs,  médecins internistes, épidémiologistes, méthodologistes), des chercheurs fondamentaux, une ARO (Academic Research Organisation), des centres d’hémodialyse, des réseaux d’insuffisance cardiaque, l’Agence de Biomédecine, l’Université de Lorraine et sa Fondation NIT. Labellisé et financé pour 5 ans par “F-CRIN” (French Clinical Research Infrastructure Network), il a pour objectifs d’étudier les interactions entre la maladie rénale chronique et les maladies cardiovasculaires, d’identifier et de valider des biomarqueurs comme nouveaux outils diagnostiques et de médecine personnalisée et de faire émerger de nouveaux traitements. Aujourd’hui, le réseau INI CRCT est impliqué dans plusieurs études cliniques : ALCHEMIST, BOKID, COVERT MI, EPURE TRANSPLANT, ESTIM HTN, HYPO ECMO, LIPS, STOP OR NOT et il est à l’origine de 27 publications scientifiques depuis le début de l’année.   
Le Circuit du Cœur au Rein est un événement inédit, une première en Lorraine organisé pour lancer officiellement un fonds de soutien au réseau et à ses travaux qui concernent en France plus de 5 millions de personnes atteintes d’une maladie rénale et en Europe 12 millions suivies pour insuffisance cardiaque.
Une balade placée sous le signe de la solidarité portée à bout de bras par des organisateurs qui mettent en commun leurs réseaux (CHRU de Nancy, L’Université de Lorraine à travers sa Fondation NIT, Le Club Affaires Stanislas  qui rassemble des chefs d’entreprises supporters du SLUC Nancy, Le Musée de l’histoire de l’automobile de Lorraine) ainsi qu’un parrain bienveillant : Cyril Julian ex basketteur médaillé olympique en 2007 et aujourd’hui à la tête d’un centre de réadaptation par le sport pour personnes obèses.   
Tout au long du Circuit du Cœur au Rein, la caravane des véhicules fera étape dans les 4 villes partenaires pour proposer au grand public des animations variées ainsi que des informations sur les enjeux de la recherche clinique sur ces pathologies en présence des chercheurs eux-mêmes. L’ensemble des sommes récoltées par la Fondation de l’Université de Lorraine fera l’objet d’une remise officielle au Pr patrick Rossignol d’ici la fin de l’année 2017.
En savoir + : https://www.facebook.com/Circuit.du.Coeur.au.Rein/
Contact presse Laurence Verger – communication recherche & culture
06 89 75 77 69 – l.verger@chru-nancy.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.