Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nouveaux espaces hospitaliers signés Nishikawa

Le 15 décembre 2006 sera inaugurée l'oeuvre " Physalis Partitura " conçue par le plasticien japonais Katsuhito Nishikawa (voir photos ci-dessous). Cette Commande Publique du CHRU de Lille, conduite dans le cadre de la modernisation de l'hôpital Claude Huriez, a reçu le soutien du Ministère de la culture et de la communication et de l'Europe avec le fonds européen de développement régional.

Le 15 décembre 2006 sera inaugurée l’oeuvre  » Physalis Partitura  » conçue par le plasticien japonais Katsuhito Nishikawa. Cette Commande Publique du CHRU de Lille, conduite dans le cadre de la modernisation de l’hôpital Claude Huriez, a reçu le soutien du Ministère de la culture et de la communication et de l’Europe avec le fonds européen de développement régional.

L’art accompagne le visiteur de l’esplanade aux ailes latérales
Invité en 1997 à embellir et à humaniser la vaste Cour d’Honneur jouxtant la Faculté de Médecine et l’Hôpital Huriez ainsi qu’un certain nombre d’espaces d’accueil ( 5 500 m 2 artistiquement investis ), Katsuhito Nishikawa s’est tout d’abord attaché à repenser l’échelle de la Cour d’Honneur. Une esplanade pacifiante a vu le jour, constituée d’un dallage à l’ample quadrillage induisant une nouvelle dynamique tandis que 24 sculptures- physalis implantés géométriquement mettent en tension la volumétrie du patrimoine bâti d’une façon favorable au visiteur. 70 magnolias sont plantés, choisis pour les métamorphoses esthétiques qu’ils présenteront au fil des saisons.

Des bancs de pierre achèvent de rendre les lieux accueillants de jour tandis qu’à la nuit tombée un éclairage constitué de multiples points au sol offre métaphoriquement la vision d’un ciel étoilé depuis les étages des bâtiments encerclant la cour.

Katsuhito Nishikawa est également intervenu dans le hall d’honneur, par le choix de matériaux conviviaux : parquet blond, choix d’un  » blanc chaud  » pour habiller les murs, incrustations de pierres rappelant le tramage extérieur, pièces de mobilier en bouleau de Finlande aux finitions mates qui donnent une impression de netteté, d’accessibilité et de douceur.

Katsuhito Nishikawa a déjà réalisé une vingtaine de Commandes Publiques dans le monde notamment pour le High Tech Center de Yokohama ( Japon ), Pour le Musée en Plein-Air de Kirishima ( Japon ), pour la Ville de Düsseldorf ( Allemagne), ou pour le Parc de Wesserling (Alsace – France ). Toutes se veulent témoin du lien indéfectible unissant la nature et l’homme. Katsuhito Nishikawa a un champ d’intervention large qui touche aussi bien l’architecture, l’environnement, le mobilier que la sculpture ou le dessin.

Maître d’ouvrage CHRU de Lille
Maître d’oeuvre Philippe Faucret, architecte
Paysagiste Sylvain Flipo, Agence Empreinte

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.