Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Organisation innovante

« L'organisation du CHU de Montpellier va être modifiée en profondeur. Qualité et efficacité au service des patients sont les deux valeurs fondamentales ; les référentiels de l'ANAES deviennent l'ossature de la nouvelle organisation transversale du CHU. » Guy Vergnes, Directeur Général

« L’organisation du CHU de Montpellier va être modifiée en profondeur. Qualité et efficacité au service des patients sont les deux valeurs fondamentales ; les référentiels de l’ANAES deviennent l’ossature de la nouvelle organisation transversale du CHU. »
Guy Vergnes, Directeur Général

Le projet d’établissement du CHU de Montpellier 1997-2002 témoignait déjà de la volonté de ne pas rester organisé par domaine d’activité. Depuis, l’établissement a mené une politique qualité avec pour point d’orgue la procédure d’accréditation achevée en février 2002.


Aujourd’hui ce travail se poursuit avec une réorganisation des Directions, et plus largement de l’établissement, qui répond à plusieurs objectifs :

– une exigence de qualité qui implique une vigilance constante,
– une délégation de gestion très attendue notamment par le corps médical,
– un rééquilibrage des missions entre directions et services au contact du patient, et directions fonctionnelles pourvoyeuses des moyens,
– une amélioration de la coordination des actions et projets menés,
– un éclairage préalable des prises de décisions toujours plus performant,
– une affirmation des missions qui font la spécificité des CHU.


« Dynamiser l’établissement, répondre aux attentes du corps médical et toujours mieux prendre en compte le patient, tels sont les principes fondateurs qui guident cet ambitieux projet. »
Guy Vergnes, Directeur Général


Resserrement des compétences et déconcentration de la gestion

La notion de qualité doit être présente au quotidien, dans la gestion comme dans les projets. L’organisation traditionnelle du CHU a été repensée en fonction des référentiels ANAES et 4 départements ont été créés :


1. Le Département de « l’offre de soins »
placé sous la responsabilité de Claude Storpper regroupera tous les référentiels qui touchent à la prise en charge du patient (Droit et information du patient, Dossier du patient, Organisation de la prise en charge &). Il aura pour mission de fédérer et d’organiser de façon efficiente les moyens mis à disposition des malades. Les notions de services et d’établissements seront supprimées au profit d’un nombre limité de « centres de responsabilités » disposant d’une délégation de gestion. Dans ces centres de responsabilités, lieux de concertation, équipes et moyens seront coordonnés, au plus près des patients.


2.Le Département des « ressources financières, humaines, techniques et technologiques
placé sous la responsabilité de Thierry Courbis, correspond aux référentiels de management et de gestion (Management de l’ établissement et des secteurs d’activité, Gestion des fonctions logistiques, Gestion des ressources humaines, Gestion du système d’information) en regroupant les 6 Directions fonctionnelles spécialisées du CHU. Ce département développera entre elles les synergies dans une logique de bonne gestion des processus transversaux. Il doit également être à l’initiative d’une déconcentration véritable au profit des centres de responsabilités.


3. Le Département de la qualité et de la sécurité

placé sous la responsabilité de Monique Cavalier, aura pour mission de développer la politique qualité, l’évaluation et la prévention des risques (référentiels ANAES, Gestion de la Qualité et prévention des risques, Vigilances sanitaires et sécurité transfusionnelle, Surveillance, prévention et contrôle du risque infectieux) directement ou en coordination avec les organisations techniques et médicales en charge de missions de sécurité et vigilance sanitaire. Ce département illustre la volonté du CHU de faire de la qualité et de la sécurité des patients de puissants moteurs de management.


4. Le Département de la recherche, des relations avec l’université, des relations internationales et des affaires juridiques

placé sous la responsabilité de Joséphine Biaggi, tendra à valoriser les missions spécifiques du CHU afin de les maintenir à un haut niveau.


Le calendrier

Les responsables définiront des plans d’actions prioritaires en vue d’être pleinement opérationnels au plus tard en avril 2003. En parallèle, un Comité de Pilotage et des groupes spécialisés proposeront pour mai 2003 un découpage du CHU en Centres de Responsabilités. Le budget 2004 sera préparé par centres de responsabilités ; ceux-ci devraient être opérationnels au 1er janvier 2004.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”