Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ouverture d’un espace social en psychiatrie

Les services de Psychiatrie adulte ont souhaité créer un espace social dans leurs locaux de l'hôpital Nord. Ouvert fin août 2007, ce lien avec l'extérieur apporte une nouvelle dimension dans la prise en charge du patient.

Les services de Psychiatrie adulte ont souhaité créer un espace social dans leurs locaux de l’hôpital Nord. Ouvert fin août 2007, ce lien avec l’extérieur apporte une nouvelle dimension dans la prise en charge du patient.

Véritable centre d’accueil et de vie, à la fois convivial et chaleureux, cet espace social reçoit les patients suivis en psychiatrie et leurs familles. Il comprend une partie cafétéria où des consommations (non alcoolisées) peuvent être servies soit à l’intérieur, soit en terrasse, ainsi qu’une salle de détente et une bibliothèque avec possibilité de prêts de livres.
Des postes informatiques sont également mis à disposition des patients pour qu’ils se familiarisent avec Internet. Ils ont également accès à des informations concernant la vie associative et culturelle de la ville.

Au-delà de sa fonction d’accueil, l’espace social se veut avant tout une passerelle avec l’extérieur, via notamment l’action culturelle. Des partenariats vont ainsi être mis en place avec des structures culturelles locales (théâtres, musées,…) et des artistes, en vue de proposer aux patients des expositions, des concerts, des ateliers artistiques et autres cafés littéraires au sein même de cet espace ou à l’extérieur de l’hôpital.

Les équipes des différents services de Psychiatrie sont étroitement associées à cette démarche novatrice. Le fonctionnement de l’espace social est assuré par deux infirmières.

Informations pratiques
Ouverture de l’espace aux patients tous les jours de la semaine de 9 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 00 à 16 h 00 (dans un premier temps).
Responsable médical : Dr Pierre Bucher – psychiatre

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.

A Nantes, un vers marin contribue à sauver un grand brûlé

L’été dernier, le CHU de Nantes a accueilli un patient brûlé sur 85% de son corps. Face à un pronostic vital engagé et à une absence d’alternative, les médecins ont alors demandé l’accord de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour utiliser un pansement oxygénant à base de ver marin (Arenicola Marina) et tenter de le sauver. Si ce produit est encore en phase expérimentale, les résultats semblent prometteurs. Nous avons interrogé le Pr Pierre Perrot, Chef de service du Centre des brûlés du CHU de Nantes, sur cette première.