Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pancréas artificiel : reconnaissance internationale du savoir-faire montpelliérain

Le Pr Eric Renard et à son équipe viennent de signer un article sur le pancréas artificiel dans la prestigieuse revue Nature. A cette consécration s'ajoute l’autorisation accordée par la très sévère Food and Drug Administration (FDA), autorité sanitaire américaine, pour que des essais, déjà menés en Europe, soient également poursuivis aux USA.

Le Pr Eric Renard et à son équipe viennent de signer un article sur le pancréas artificiel dans la prestigieuse revue Nature. A cette consécration  s’ajoute l’autorisation accordée par la très sévère Food and Drug Administration (FDA), autorité sanitaire américaine, pour que des essais, déjà menés en Europe, soient également poursuivis aux USA.

Le Pr Renard fait le point sur cette étude

Pouvez vous nous rappeler ce qu’est l’étude sur le pancréas artificiel ?
Pr Eric Renard : Cette étude a été initiée en octobre 2011. C’est la 1ère dans l’histoire où l’on va évaluer la faisabilité d’un système de régulation Artificielle, Automatisée et Ambulatoire de la glycémie chez des malades diabétiques en dehors du milieu hospitalier. Nous avons à ce jour conduit l’expérience chez 6 malades à Montpellier sans aucun incident notable. Pendant 18 heures, soit un dîner, une nuit et une matinée,  les malades sont hors de l’hôpital. Nous avons constaté  aucun épisode d’hypoglycémie, qui constitue la crainte la plus grande des patients traités par l’insuline. Les nuits ont été exemptes de ce type d’évènement, ce qui représente le principal bénéfice du système testé aux yeux des malades. Beaucoup ont indiqué qu’ils n’avaient pas dormi aussi sereinement depuis des années et avaient retrouvé l’insouciance, perdue depuis qu’ils sont diabétiques traités par l’insuline. Le même test a été effectué à Padoue en Italie avec les mêmes résultats.
Comment vont se passer vos premiers pas aux Etats-Unis ?
Pr Eric Renard : Au vu des résultats obtenus à Montpellier et à Padoue, la Food & Drug Administration américaine a donné le feu vert pour que le même essai soit commencé aux Etats-Unis, à Charlottesville, Virginie, et Santa Barbara, Californie. Ces deux villes n’ont pas été choisies au hasard puisque le dispositif testé a été élaboré par l’International Artificial Pancreas Study Group qui regroupe des équipes de médecins et de chercheurs des 4 villes mentionnées, plus des chercheurs de l’Université de Pavie (Italie).
Un récent article sur vos travaux vient d’être publié dans Nature !
Pr Eric Renard
: Oui nous venons de faire l’objet d’un article dans la prestigieuse revue Nature, premier journal scientifique mondial, consacré au pancréas artificiel. Notre équipe montpelliéraine a témoigné de son expérience, ce qui constitue une reconnaissance de ses travaux pionniers au plus haut niveau.
Comment envisagez-vous la suite ?
Pr Eric Renard : Les deux premiers essais seront publiés prochainement dans la revue Diabetes Care, journal de référence international en diabétologie clinique. Les résultats des deux suivants sont présentés le 10 juin par moi-même au Congrès Américain de Diabétologie.
La fin de l’étude en cours est prévue pour cet été.
L’étape suivante vise à permettre une utilisation plus longue chez des patients qui pourront être équipés du pancréas artificiel à domicile, dans la vie courante, sous notre surveillance discrète via un serveur informatique qui reçoit en continue les informations sur le fonctionnement du pancréas artificiel.

Avec l’aimable autorisation du CHU de Montpellier

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.