Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

« Paris face cachée » dévoile les secrets du musée de l’AP-HP

En marge du Paris touristique, des cartes postales et des grands monuments, "Paris face cachée" révèlera les autres trésors de la ville lumière lors de deux journées très spéciales, les samedi et dimanche 4 et 5 février 2012. Dans ce Paris décalé, insoupçonné, inexploré, le musée de l’AP-HP propose une approche inédite de l’histoire de la médecine et une réflexion originale sur la place de la culture et du patient à l’hôpital.

En marge du Paris touristique, des cartes postales et des grands monuments, "Paris face cachée" révèlera les autres trésors de la ville lumière lors de deux journées très spéciales, les samedi et dimanche 4 et 5 février 2012. Dans ce Paris insoupçonné et inexploré, le musée de l’AP-HP propose une approche inédite de l’histoire de la médecine et une réflexion originale sur  la place de la culture et du patient à l’hôpital.
« Au coeur d’une autre histoire » est un voyage dans le temps à travers les collections permanentes du musée et les histoires qui ont façonné la médecine d’aujourd’hui. Sous la conduite de deux comédiens de théâtre de rue, les visiteurs suivront un parcours inédit, décalé, drôle et sensible de l’histoire hospitalière. De quoi bousculer bien des idées reçues !
« Culture et droits à l’hôpital : toutes voiles dehors » – L’année 2012 correspond au 10e anniversaire de la loi sur les droits des patients et coïncidence surprenant, le programme Culture à l’hôpital a été initié voici à peine plus de 10 ans. Qu’est-ce qui a changé –vraiment changé ! – dans la vie quotidienne à l’hôpital ? Un forum riche et vivant où des acteurs de ces importantes mutations dialogueront en direct avec le public : lectures, artistes du cirque (jongleurs et acrobates), projections de films viendront ponctuer cette rencontre originale.Avec la participation exceptionnelle de Marie-Christine Barrault.
Le programme du Musée de l’AP-HP a été élaboré en partenariat avec le Centre Inter-Médiathèques de l’AP-HP
 
Musée de l’AP-HP
Renseignements pratiques : accès gratuit le jour de la manifestation. Le nombre de places étant limité, inscription  indispensable à l’adresse suivante : musee.ap-hp@sap.aphp.fr. ou au 01 40 25 50 05. _ renseignements :  www.aphp.fr/musee
 « Au coeur d’une autre histoire » – rendez-vous au 1er étage : départs à 11h, 14h30, 16h30 ; groupes limités à 25 personnes ; durée : 45’.
« Culture et droits à l’hôpital : toutes voiles dehors » – rendez-vous à la grande salle du rez-de-chaussée, de 15h30 à 17h30.
Adresse du Musée de l’AP-HP – 47 quai de la Tournelle – 75005 – Paris
Ouvert du mardi au jeudi et le 1er dimanche du mois, de 10h à 18h
Contact : Anne Nardin, Conservatrice en chef
Organisé à l’initiative de la Ville de Paris, Paris Face Cachée propose une immersion dans des atmosphères improbables. Exceptionnellement, le public est invité à « pénétrer l’interdit » des lieux habituellement fermés et à « expérimenter l’inattendu » des rendez-vous décalés, fomentés par des conservateurs plus espiègles qu’il n’y paraît. http://www.parisfacecachee.fr/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.