Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Plan directeur : Regroupement planifié des activités sur deux sites

Signé entre le CHU et l'Agence Régionale de l'Hospitalisation Champagne-Ardenne, le Contrat d'Objectifs et de Moyens a pour vocation d'entériner les objectifs à long terme que s'est fixé le CHU de Reims. Parmi eux, la restructuration complète de l'établissement permettant la réalisation du Projet Médical. Cet ambitieux programme aboutira au regroupement des activités sur deux sites.

Signé entre le CHU et l’Agence Régionale de l’Hospitalisation Champagne-Ardenne, le Contrat d’Objectifs et de Moyens a pour vocation d’entériner les objectifs à long terme que s’est fixé le CHU de Reims. Parmi eux, la restructuration complète de l’établissement permettant la réalisation du Projet Médical.

L’ensemble de ces objectifs sont précisés dans le Projet d’Etablissement et le Plan Directeur et aboutiront à un regroupement des activités sur deux sites :
– le site principal actuel accueillant les activités de MCO a proximité de la faculté et du Centre de Lutte Contre le Cancer
– le site de l’Hôpital Sébastopol accueillant les services de soins de suite et de réadaptation ainsi que des lits réservés à l’hébergement des personnes âgées dépendantes.

Echelonné de 2005 à 2015, le plan directeur comporte 4 phases
. La première (2005-2008) permettra la construction d’un pôle logistique, d’un nouveau bâtiment de psychiatrie et d’un hôpital d’enfants par extension du bâtiment d’Alix de Champagne.
. La seconde et la troisième aboutiront en 2012 et 2015 à la reconstruction totale des services de court séjour, du service de médecine physique et de réadaptation (pour un total de 1200 lits) ainsi que du plateau technique commun de l’Hôpital Robert Debré et de l’Hôpital Maison Blanche.
. Enfin, la quatrième concerne la restructuration de l’Hôpital Sébastopol d’ici fin 2010.

Ce Plan Directeur, validé par le Contrat d’Objectifs et de Moyens pour un montant total de 533,2 millions d’euros a pour vocation la mise en place d’une organisation en pôles d’activités, la réorganisation des plateaux techniques et le développement des structures ambulatoires.

Leur mise en oeuvre nécessitait une modification de la configuration actuelle des bâtiments en vue d’offrir à moyen terme un ensemble homogène et cohérent.

Ce projet répond en outre à un objectif de gestion maîtrisée des coûts de production, actuellement pénalisée du fait de la dispersion et de l’éclatement des activités et des sites.

Enfin, le Contrat d’Objectifs et de Moyens prévoit l’octroi d’une subvention de 15 000 000 euros en vue de la restructuration de la Résidence Roux qui se traduira par la reconstruction de 285 lits d’hébergement pour personnes âgées.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.