Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Prise en charge juridique du mineur à l’hôpital

Auteur /Etablissement :
Face aux évolutions législatives de plus en plus complexes, le corps hospitalier se trouve souvent en difficulté devant une attitude de refus de soins ou d'information d'un mineur. Les Hospices Civils de Lyon viennent d'éditer un outil pour les hospitaliers.

Face aux évolutions législatives de plus en plus complexes, le corps hospitalier se trouve souvent en difficulté face devant une attitude de refus de soins ou d’information d’un mineur. Les Hospices Civils de Lyon viennent d’éditer un outil pour les hospitaliers. Ce document qui peut être mis sous forme de fiches dans les classeurs de protocoles explique :

– Le cadre légal de la prise en charge du mineur à l’hôpital
– L’information du mineur et des titulaires de l’autorité parentale
– Le consentement et l’autorisation
– La violence sur mineur
– La violence du mineur envers lui même
– Le droit de visite
– La sortie

Ce document est destiné aux services pédiatriques et à tous les services spécialisés qui accueillent des enfants.

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.