Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Progrès en arythmie cardiaque : le traitement par le froid

Auteur /Etablissement :
L'hôpital Louis Pradel est actuellement le seul établissement en région Rhône-Alpes à utiliser la cryoablation. Cette nouvelle option thérapeutique consiste à traiter des problèmes d'arythmie cardiaque par un courant de radiofréquence froid et non plus chaud, comme réalisé précédemment.

L’hôpital Louis Pradel est actuellement le seul établissement en région Rhône-Alpes à utiliser la cryoablation. Cette nouvelle option thérapeutique consiste à traiter des problèmes d’arythmie cardiaque par un courant de radiofréquence froid et non plus chaud, comme réalisé précédemment.

Dans les deux cas, un cathéter est introduit par voie veineuse ou artérielle, puis acheminé jusqu’aux cavités cardiaques. Une seule petite incision, dissimulée dans le sillon sous-mammaire, est alors suffisante, ce qui évite de scier le sternum. Grâce à l’image reconstruite en 3D, la zone d’ablation est facilement focalisée.
Des avantages supplémentaires sont apportés par cette technique : le froid permet de préserver davantage les tissus que le chaud. De plus, le froid inhibe les terminaisons nerveuses. Dès lors, la perception de douleur est généralement nulle. Enfin, les résultats observés à court et moyen termes seraient sensiblement équivalents à ceux obtenus par la technique standard.

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.