Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Saint-Etienne sur la piste de vaccins muqueux contre le HIV et certaines maladies inflammatoires intestinales

Auteur /Etablissement :
Une équipe stéphanoise vient de marquer un essai dans l’immunité antivirale, une avancée qui ouvre la voie à de nouveaux vaccins muqueux qui protègeraient du sida et traiteraient des maladies inflammatoires intestinales comme la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique.

Une équipe stéphanoise vient de marquer un essai dans l’immunité antivirale, une avancée qui ouvre la voie à de nouveaux vaccins muqueux qui protègeraient du sida et traiteraient des maladies inflammatoires intestinales comme la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique.
 
Le Dr Stéphane Paul, le Pr Christian Genin et le Pr Frédéric Lucht* du CHU de Saint-Etienne viennent de publier les résultats encourageants dans la prestigieuse revue « Plos Biology ». Les deux chercheurs tentent notamment d’induire une immunité antivirale au niveau de la muqueuse intestinale qui représente un réservoir important du virus HIV. Ce type de vaccin prophylactique et thérapeutique pourrait permettre de limiter l’infection et la propagation du virus.
 
La première étape de leurs travaux portait sur la protection d’un vaccin par voie muqueuse pour qu’il ne soit pas dégradé par l’environnement intestinal. Ils ont ensuite cherché un vecteur accélérant le passage du vaccin au travers de la muqueuse de l’intestin afin de préserver son efficacité. Ils ont  alors constaté que les anticorps appelés IgA sécrétoires avaient la capacité de traverser facilement et spécifiquement l’intestin tout en stimulant la réponse immunitaire de l’organisme. Les scientifiques sont arrivés à démontrer l’existence de récepteurs spécifiques des IgA sécrétoires à la surface de certaines cellules de l’intestin. Ce nouveau mécanisme mis à jour faciliterait la prise en charge de vaccins par voie muqueuse contre de nombreux agents pathogènes.
 
Cette découverte pourrait s’avérer efficace dans le traitement d’autres maladies inflammatoires chroniques de l’intestin – MICI (maladie de Crohn et Rectocolite Hémorragique). Les spécialistes ignorent encore la cause de l’inflammation intestinale mais savent que la perméabilité de l’intestin entraîne de nombreuses réactions inflammatoires. Les IgA sécrétoires pourraient participer à ce processus et faciliter le transport des bactéries à travers la muqueuse. Cette problématique fait l’objet d’une étude menée conjointement avec une équipe de recherche d’Oxford dans laquelle travaille un ancien doctorant du GIMAP (Dr Nicolas Rochereau) et le service de Gastro- Entérologie du CHU de Saint-Etienne, reconnu pour son expertise dans la prise en charge des MICI. Leurs travaux pourraient améliorer la compréhension de ces maladies et ainsi ouvrir de nouvelles pistes thérapeutiques.

*Le Dr Stéphane Paul, le Pr Christian Genin et le Pr Frédéric Lucht* mènent des recherches au sein du Groupe sur l’Immunité des Muqueuses et Agents Pathogènes (GIMAP) de la Faculté de Médecine de l’Université Jean Monnet et du Centre d’Investigation Clinique (CIC) spécialisé dans la vaccination.
Ce centre bénéficie d’une labellisation au niveau national par le Réseau REVAC, qui regroupe 11 CHU, pour le suivi immunologique de l’efficacité de tous les vaccins.

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.