Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

SOS Mains : des spécialistes 24/7 au CHU de Rouen

Constituée de multiples nerfs, tendons, artères, articulations et os, la main est un organe complexe et particulièrement vulnérable. La moindre coupure au-delà de la peau peut provoquer des dégâts irréversibles comme la perte de sensibilité, l’infection des tendons ou des articulations et la perte de mobilité. Pour traiter les plaies au mieux et au plus vite, le CHU de Rouen a ouvert un centre SOS Main en 2001*, premier et toujours unique service dédié en Haute-Normandie.
Constituée de multiples nerfs, tendons, artères, articulations et os, la main est un organe complexe et particulièrement vulnérable. La moindre coupure au-delà de la peau peut provoquer des dégâts irréversibles comme la perte de sensibilité, l’infection des tendons ou des articulations et la perte de mobilité. Pour traiter les plaies au mieux et au plus vite, le CHU de Rouen a ouvert un centre SOS Main en 2001*, premier et toujours unique service dédié en Haute-Normandie.
Du soin de la plaie à l’amputation, l’unité soigne toutes les blessures et son expertise attire un nombre croissant de patients. L’équipe d’intervention vient d’être renforcée et compte désormais 11 microchirurgiens orthopédistes ou plasticiens, diplômés de chirurgie de la main. Ils opèrent en ambulatoire une quarantaine de personnes par mois. Les interventions lourdes comme les réimplantations des doigts coupés, les lésions multiples ou les soins du week-end, sont traitées au bloc des urgences et les blessés sont pris en charge en hospitalisation traditionnelle. 
En cas d’accident de la main, les spécialistes de cette unité rappellent l’importance d’explorer chirurgicalement les blessures du côté de la paume car les nerfs, artères et tendons peuvent être touchés, même si la plaie paraît peu profonde. Il en est de même pour le dos de la main ou des doigts : une plaie d’une articulation passée inaperçue peut entraîner une infection de l’articulation. 
SOS Mains : une permanence assurée 24/7
Un senior et un interne SOS Main sont  de garde sur place 7j/7. Orientés par l’interne les patients sont accueillis du lundi au vendredi, à partir de 10 h, au rez-de-chaussée du pavillon Dévé 1.
En ambulatoire, ils sont vus par un médecin anesthésiste, opérés par un chirurgien de la main l’après-midi et peuvent rentrer chez eux le soir.          
Une salle de consultation spécialisée d’urgence main est ouverte du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h au RDC du pavillon Dévé 2.
En dehors de ces horaires, les blessés sont accueillis au service des urgences.
*En 1972, Raymond Vilain lance les premières structures hospitalières SOS Main, à Paris. En Haute-Normandie, le 1er SOS Main est créé en 2001 au CHU de Rouen avec les Pr Isabelle Auquit-Auckbur, Pierre-Yves Milliez et Roberto Beccari. Les interventions vont du soin aux plaies bénignes jusqu’à l’amputation complète du bras.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.