Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Sport et cancer : Parcours de la forme et défi sportif au CHU de Caen

Faire du sport pour lutter contre le cancer ! Un message que les équipes du CHU de Caen s’attachent à relayer et… à mettre en pratique. D’abord en installant un parcours de la forme et de l’activité physique adaptée aux patients atteints d’un cancer dans le hall de la Tour Côte de Nacre du CHU de Caen puis en créant un événementiel...

Faire du sport pour lutter contre le cancer ! Un message que les équipes du CHU de Caen s’attachent à relayer et… à mettre en pratique. D’abord en installant un parcours de la forme et de l’activité physique adaptée aux patients atteints d’un cancer dans le hall de la Tour Côte de Nacre du CHU de Caen puis en créant un événementiel soutenu par le Fonds Caisse d’Epargne Normandie pour l’initiative solidaire. De mi-novembre à mi-décembre 2015 s’est tenue la 1ère édition du défi sport et cancer : des binômes étaient invités à réaliser simultanément, un maximum de kilomètres en 5 minutes sur le vélo et le rameur de l’espace forme.  L’épreuve sportive a réuni près de 120 participants, des patients âgés de 8 à 50 ans et des personnels, notamment du service d’orthopédie –  qui ont parcouru un total de 132 km.
Les organisateurs du défi, Benoît Rossi, brancardier au bloc 14, et le Pr Babin, chef du Pôle Chirurgie, ont ainsi annoncé les résultats de l’épreuve par équipe et en individuel et reçu un chèque de 10 000 euros du Fonds Caisse d’Epargne Normandie pour l’initiative solidaire. Cette somme est destinée à soutenir la promotion de l’activité physique adaptée des patients atteints d’un cancer hospitalisés au CHU de Caen..
Le parcours de la forme
Dans le cadre des recommandations du Plan Cancer 3, notamment sur les bienfaits d’une activité physique adaptée pour les personnes atteintes de cancer, et suivant l’initiative du service d’ORL du CHRU de Lille, le CHU de Caen a installé un parcours de la forme reposant sur l’activité physique et le bien-être. Ce parcours de la forme est destiné aux patients suivis pour un cancer au CHU de Caen, et plus largement à l’ensemble des usagers et professionnels. 
Situé dans le hall de la Tour Côte de Nacre depuis septembre dernier, le parcours se compose d’un espace dédié aux différents appareils d’activité physique (vélo, rameur) et d’un « chemin de forme » avec signalétique au sol et sur les murs, conduisant les patients, seuls ou accompagnés de professionnels de santé, à la réalisation d’exercices physiques simples, adaptées à leur état de santé.
L’accompagnement des patients est assuré par le personnel des services concernés par la prise en charge cancérologique au CHU de Caen, acteurs du projet et professionnels impliqués dans la prévention.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.