Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Sport et collection, un conseil scientifique suit les appels à projets

210 000 euros ont été recueillis lors de l'édition 2007 de Sport et collection, célèbre événement sportif qui réunit chaque année plusieurs centaines de Ferrari au profit de la lutte contre le cancer. Mais à quelle recherche affecter ces sommes ? Pour répondre à cette question un conseil scientifique réunissant les responsables du cancéropôle Grand Ouest, de l'association mécène et du CHU de Poitiers a été constitué.

210 000 euros ont été recueillis lors de l’édition 2007 de Sport et collection, célèbre événement sportif qui réunit chaque année plusieurs centaines de Ferrari au profit de la lutte contre le cancer. Mais à quelle recherche affecter ces sommes ? Pour répondre à cette question un conseil scientifique réunissant les responsables du cancéropôle Grand Ouest, de l’association mécène et du CHU de Poitiers a été constitué.

Le conseil scientifique a déterminé le cadre des appels à projets : les recherches conduites devront être institutionnelles et indépendantes de tout intérêt avec l’industrie pharmaceutique. Des attachés de recherche clinique conduiront de manière rigoureuse les études de validation chez l’homme des hypothèses formulées en laboratoire, qu’il s’agisse de tester des traitements ou d’établir des facteurs de diagnostic.

L’instance a donc décidé d’utiliser 80 000 euros pour financer deux postes d’attachés de recherche clinique, 1 temps plein en oncologie hématologique et deux mi-temps en oncologie médicale et en oncologie radiothérapique.
Les 130 000 euros restant ont été octroyé à des équipes ayant répondu à l’appel à projets pour la recherche appliquée sur le cancer lancée par le CHU de Poitiers. Ainsi, le conseil scientifique a attribué 60 000 euros pour l’acquisition d’une station de numérisation et d’analyse d’image dans le cadre du projet sur la quantification des bios marqueurs dans le cancer de la prostate présenté par le professeur Gaëlle Fromont-Hankard , 40 000 euros pour l’installation d’un laboratoire de culture cellulaire répondant au projet sur les cellules souches de leucémie myéloïde chronique présenté par le professeur Ali Turhan et 30 000 euros pour l’acquisition de facteurs de croissance au bénéfice du projet sur les cellules souches cancéreuses de glioblastome (tumeurs cérébrales) présenté par le docteur Lucie Karayan-Tapon.

La direction de la recherche du CHU de Poitiers adressera au conseil scientifique, pour évaluation, un rapport annuel sur l’utilisation des sommes versées et l’avancement des travaux supportés

Le conseil scientifique a tenu sa première assemblée le lundi 21 févier dernier en présence de ses membres
– Professeur Kaled Meflah, président du conseil scientifique et coordonnateur du Cancéropôle Grand Ouest (Bretagne, Centre, Pays de la Loire, Poitou-Charentes)
– Docteurs Denis Bergeras et Jean-Bernard Chambard, Bernard Drochon, et Charles Gibouin représentant l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud Vienne
– Jean-Pierre Dewitte, directeur général du CHU de Poitiers
– Professeur Joseph Allal, président de la commission médicale d’établissement du CHU de Poitiers
– Professeur Alain Daban, chef du service d’oncologie radiothérapique
– Professeur François Guilhot, chef du service d’oncologie hématologique
– Professeur Pierre Levillain, chef du service d’anatomie et cytologie pathologiques
– Professeur Jean-Marc Tourani, chef du service d’oncologie médicale

Une réunion du conseil scientifique aura lieu en fin d’année avec une intervention des chercheurs sur l’avancement de leurs travaux. Il est également envisagé que les chercheurs présentent brièvement et de manière adaptée au grand public leurs travaux lors de la remise du don 2008 par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Civray Sud Vienne.

En 13 ans d’existence Sports et collection aura réuni 1 210 000 euros. La prochaine édition 2008 se tiendra les samedi 31 mai et dimanche 1er juin.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”