Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Sport et collection, un conseil scientifique suit les appels à projets

210 000 euros ont été recueillis lors de l'édition 2007 de Sport et collection, célèbre événement sportif qui réunit chaque année plusieurs centaines de Ferrari au profit de la lutte contre le cancer. Mais à quelle recherche affecter ces sommes ? Pour répondre à cette question un conseil scientifique réunissant les responsables du cancéropôle Grand Ouest, de l'association mécène et du CHU de Poitiers a été constitué.

210 000 euros ont été recueillis lors de l’édition 2007 de Sport et collection, célèbre événement sportif qui réunit chaque année plusieurs centaines de Ferrari au profit de la lutte contre le cancer. Mais à quelle recherche affecter ces sommes ? Pour répondre à cette question un conseil scientifique réunissant les responsables du cancéropôle Grand Ouest, de l’association mécène et du CHU de Poitiers a été constitué.

Le conseil scientifique a déterminé le cadre des appels à projets : les recherches conduites devront être institutionnelles et indépendantes de tout intérêt avec l’industrie pharmaceutique. Des attachés de recherche clinique conduiront de manière rigoureuse les études de validation chez l’homme des hypothèses formulées en laboratoire, qu’il s’agisse de tester des traitements ou d’établir des facteurs de diagnostic.

L’instance a donc décidé d’utiliser 80 000 euros pour financer deux postes d’attachés de recherche clinique, 1 temps plein en oncologie hématologique et deux mi-temps en oncologie médicale et en oncologie radiothérapique.
Les 130 000 euros restant ont été octroyé à des équipes ayant répondu à l’appel à projets pour la recherche appliquée sur le cancer lancée par le CHU de Poitiers. Ainsi, le conseil scientifique a attribué 60 000 euros pour l’acquisition d’une station de numérisation et d’analyse d’image dans le cadre du projet sur la quantification des bios marqueurs dans le cancer de la prostate présenté par le professeur Gaëlle Fromont-Hankard , 40 000 euros pour l’installation d’un laboratoire de culture cellulaire répondant au projet sur les cellules souches de leucémie myéloïde chronique présenté par le professeur Ali Turhan et 30 000 euros pour l’acquisition de facteurs de croissance au bénéfice du projet sur les cellules souches cancéreuses de glioblastome (tumeurs cérébrales) présenté par le docteur Lucie Karayan-Tapon.

La direction de la recherche du CHU de Poitiers adressera au conseil scientifique, pour évaluation, un rapport annuel sur l’utilisation des sommes versées et l’avancement des travaux supportés

Le conseil scientifique a tenu sa première assemblée le lundi 21 févier dernier en présence de ses membres
– Professeur Kaled Meflah, président du conseil scientifique et coordonnateur du Cancéropôle Grand Ouest (Bretagne, Centre, Pays de la Loire, Poitou-Charentes)
– Docteurs Denis Bergeras et Jean-Bernard Chambard, Bernard Drochon, et Charles Gibouin représentant l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud Vienne
– Jean-Pierre Dewitte, directeur général du CHU de Poitiers
– Professeur Joseph Allal, président de la commission médicale d’établissement du CHU de Poitiers
– Professeur Alain Daban, chef du service d’oncologie radiothérapique
– Professeur François Guilhot, chef du service d’oncologie hématologique
– Professeur Pierre Levillain, chef du service d’anatomie et cytologie pathologiques
– Professeur Jean-Marc Tourani, chef du service d’oncologie médicale

Une réunion du conseil scientifique aura lieu en fin d’année avec une intervention des chercheurs sur l’avancement de leurs travaux. Il est également envisagé que les chercheurs présentent brièvement et de manière adaptée au grand public leurs travaux lors de la remise du don 2008 par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Civray Sud Vienne.

En 13 ans d’existence Sports et collection aura réuni 1 210 000 euros. La prochaine édition 2008 se tiendra les samedi 31 mai et dimanche 1er juin.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.