Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Statines : une étude sur leur usage préventif pour les personnes âgées

Auteur /Etablissement :
Nombreuses sont les études publiées sur les bienfaits et méfaits des statines dont certaines très récentes. Le sujet est d’ailleurs devenu très polémique. Pour y voir plus clair et évaluer scientifiquement l’intérêt clinique et médico-économique de l’arrêt des statines administrées en prévention primaire des événements cardiovasculaires chez les personnes âgées, une population rarement étudiée, un grand projet de recherche clinique est lancé par le CHU de Bordeaux. 2 430 seniors de 75 ans et plus seront suivis pendant 3 ans par leur médecin généraliste.
Nombreuses sont les études publiées sur les bienfaits et méfaits des statines dont certaines très récentes. Le sujet est d’ailleurs devenu très polémique. Pour y voir plus clair et évaluer scientifiquement l’intérêt clinique et médico-économique de l’arrêt des statines administrées en prévention primaire des événements cardiovasculaires chez les personnes âgées, une population rarement étudiée, un grand projet de recherche clinique est lancé par le CHU de Bordeaux. 2 340 seniors de 75 ans seront suivis pendant 3 ans par leur médecin généraliste.
Aujourd’hui un grand nombre de patients âgés prennent des statines en prévention primaire des maladies cardiovasculaires sans qu’il soit démontré à ce jour un bénéfice certain sur la mortalité. SAGA (Statines Au Grand Age) doit remédier à cette incertitude.

Le projet SAGA est coordonné par le Pr Fabrice Bonnet (Service de Médecine Interne et maladies infectieuses du CHU de Bordeaux) et le Pr Jean-Philippe Joseph (médecin généraliste, Département de Médecine Générale de l’Université de Bordeaux). Dans le cadre de cette étude pragmatique randomisée, il est demandé aux médecins généraux d’arrêter ou non les statines administrées en prévention primaire à leur patient. SAGA est réalisée dans le cadre du suivi habituel de leurs patients sans nécessité de consultations ou d’examens supplémentaires dédiés à la recherche. Seront inclus les patients de 75 ans et plus, sous statines depuis au moins 12 mois, n’ayant jamais présenté d’infarctus du myocarde, d’accident vasculaire cérébral, de coronaropathie, d’artériopathie, qu’ils soient diabétiques ou non. 
Les médecins généralistes suivront leur patient pendant 3 ans dans le cadre de la recherche à 3, 12, 24 et 36 mois.
Cette étude de grande ampleur, entièrement financée par les pouvoirs publics, va inclure ses premiers patients en juin 2016.
Un peu plus de 400 médecins généralistes à travers toute la France ont déjà souhaité participer à cette étude. Une centaine de médecins supplémentaires sera nécessaire pour sa réussite.
Ces travaux sont financés par le Ministère de la Santé dans le cadre du Programme de Recherche Médico-Economique (PRME) 2014
Une rémunération de 300 euros par patient suivi est prévue.
Pour participer à ce travail ou pour tout renseignement 
Site de l’étude : href= »http://statinesaugrandage.fr » target= »_blank »
Contact : etude-saga@chu-bordeaux.fr

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.