Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Trophée innov’actions Nîmes met à l’honneur la créativité de son personnel

L’innovation participative des personnels du CHU sera récompensée lors du Trophée innov’action. Une première pour l’établissement qui entend encourager ses équipes à innover pour faciliter le quotidien des patients, des hospitaliers, des familles et aidants, ou pour renforcer le lien ville-hôpital. Les candidatures sont attendues jusqu’au 20 septembre 2016. Parmi elles, un jury composé de collaborateurs médicaux et paramédicaux du CHU de Nîmes et de chefs d’entreprises retiendra 5 innovations. La remise des prix se tiendra le 13 octobre 2016.
L’innovation participative des personnels du CHU sera récompensée lors du Trophée innov’action. Une première pour l’établissement qui entend encourager ses équipes à innover pour faciliter le quotidien des patients, des hospitaliers, des familles et aidants, ou pour renforcer le lien ville-hôpital.  Les candidatures sont attendues jusqu’au 20 septembre 2016. Parmi elles, un jury composé de collaborateurs médicaux et paramédicaux du CHU de Nîmes et de chefs d’entreprises retiendra 5 innovations. La remise des prix se tiendra le 13 octobre 2016.
Organisé pour la première fois par le CHU de Nîmes et son Fonds de dotation, ce concours est ouvert à toutes les catégories de la communauté hospitalière nîmoise personnels médical, soignant, logistique, administratif ou technique, étudiant ou interne du CHU de Nîmes.

Cinq thèmes seront plus particulièrement appréciés : la e-santé, la recherche, le rôle sociétal et environnemental du CHU, le développement de l’ambulatoire, la qualité de vie au travail. Des thèmes « libres » sont aussi acceptés. 
Sur la base d’une enveloppe de 15 000 € dégagée par le Fonds de dotation du CHU de Nîmes, les lauréats du concours se verront attribuer des prix qui pourront être affectés au fonds d’amorçage, à l’aide au montage et au prototypage, à l’accompagnement dans les démarches de dépôt de brevets, à des prestations RH, à l’achats, supports de communication.

Une journée festive autour de l’innovation nîmoise en santé
Les usagers, citoyens, professionnels de santé, sont invités à prendre part à cette 1ère journée « Innov’actions CHU 2016 ». A leur attention, des stands d’information sur des process et innovations techniques ou organisationnelles seront installés dans le hall de l’hôpital universitaire Carémeau et des rencontres et échanges entre les visiteurs et les professionnels de santé seront proposés.
En savoir plus sur le Fonds de dotation du CHU de Nîmes
Créé en 2009, le Fonds de dotation du CHU de Nîmes propose aux entreprises et donateurs, particuliers ou associations, de soutenir les projets du CHU grâce au mécénat. La mission du Fonds de dotation est d’accompagner les projets visant à développer l’innovation et la recherche dans l’ensemble des secteurs d’activité et de renforcer le positionnement hospitalo-universitaire de l’établissement. Les projets qui seront soumis dans le cadre des trophées attesteront du dynamisme des équipes et constitueront un véritable retour pour les donateurs, qui seront bien sûr associés à la remise des prix. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.

A Nantes, un vers marin contribue à sauver un grand brûlé

L’été dernier, le CHU de Nantes a accueilli un patient brûlé sur 85% de son corps. Face à un pronostic vital engagé et à une absence d’alternative, les médecins ont alors demandé l’accord de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour utiliser un pansement oxygénant à base de ver marin (Arenicola Marina) et tenter de le sauver. Si ce produit est encore en phase expérimentale, les résultats semblent prometteurs. Nous avons interrogé le Pr Pierre Perrot, Chef de service du Centre des brûlés du CHU de Nantes, sur cette première.