Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un déficit inférieur à 1% du budget et une forte dynamique d’investissements

Après quatre années d’équilibre, le CHU de Toulouse enregistre en 2013 un déficit de - 9,6 millions d’euros pour un budget total de 1,03 milliard d’euros, soit - 0,9%. Le taux de marge brute s’élève à 7,9% contre 9,8% en 2012. La capacité d’autofinancement (CAF) est de 42 millions d’euros, soit un taux de CAF de 4,1 % en retrait par rapport à 2012 (6,4%).

Après quatre années d’équilibre, le CHU de Toulouse enregistre un déficit de – 9,6 millions d’euros en 2013 pour un budget total de 1,03 milliard d’euros, soit – 0,9%. Le taux de marge brute s’élève à 7,9% contre 9,8% en 2012. La capacité d’autofinancement (CAF) est de 42 millions d’euros, soit un taux de CAF de 4,1 % en retrait par rapport à 2012 (6,4%). 

Ces résultats s’expliquent par une progression soutenue des dépenses (2,7%) du fait notamment de la préparation des restructurations de 2014 tandis que les recettes affichaient, pour leur part, une hausse limitée de 1,6%, – une pause par rapport aux évolutions des années précédentes. 
En 2013, le CHU a poursuivi sa dynamique d’investissements à hauteur de 134 millions d’euros pour financer la réalisation de l’hôpital Pierre-Paul Riquet, le nouveau bâtiment de psychiatrie et le bâtiment Urgences-Réanimation-Médecines sur le site de Purpan.

Des résultats financiers similaires à ceux enregistrés dans les grands CHU de même taille pour 2013, comme l’a souligné récemment la conférence des directeurs généraux de CHU. Nombre d’établissements ont été confrontés en 2013 à une stagnation de leurs activités, à une baisse des tarifs d’hospitalisation ainsi qu’à une progression de leurs charges et de leurs dépenses, tous secteurs confondus. 

Si la direction du CHU de Toulouse ne prévoit pas d’amélioration notable de la situation financière en 2014, elle est confiante dans ses perspectives à partir de 2015. 
« L’année 2014 ne sera probablement pas très bonne, car elle sera marquée par les déménagements sur l’hôpital Pierre-Paul Riquet à Purpan et sur l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse à l’Oncopole. », explique Jacques Léglise, le directeur général du CHU de Toulouse. « Nous déplaçons cette année près de 2 500 personnes entre ces deux projets, ce qui devrait fortement perturber l’activité et entraîner un déficit cette année encore.

Mais au-delà de 2014, la mise en service de l’hôpital Pierre- Paul Riquet ainsi que la nouvelle organisation de la cancérologie avec l’Institut Universitaire du Cancer, gages d’une offre modernisée et renouvelée de l’hospitalisation publique à Toulouse et en Midi- Pyrénées, devraient avoir des effets très positifs et permettre le retour progressif à une situation équilibrée à partir de 2015 ».

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.