Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un événement artistique stupéfiant à Limoges pour promouvoir le don d’organes

La Coordination Hospitalière des Prélèvements d’Organes et de Tissus (Chpot) du CHU de Limoges et la galerie d’art ultra-contemporaine Anne Valérie Paris (Gallery) de Lille organisent ensemble un événement artistique d’exception afin de promouvoir le don d’organes. Du 19 au 23 juin 2012, l’exposition « Don d’organes, Don de soi ?» réunira à Limoges 23 artistes contemporains et autant d’œuvres. L’invitée d’honneur présentant également une dizaine de réalisations complémentaires. Information, stand et vente aux enchères rythmeront une semaine sous le signe de "Culture et Santé Publique".

La Coordination Hospitalière des Prélèvements d’Organes et de Tissus (Chpot) du CHU de Limoges et la galerie d’art ultra-contemporaine Anne Valérie Paris (Gallery) de Lille organisent ensemble un événement artistique d’exception afin de promouvoir le don d’organes. Du 19 au 23 juin 2012, l’exposition « Don d’organes, Don de soi ?» réunira à Limoges 23 artistes contemporains et autant d’œuvres. L’invitée d’honneur présentant également une dizaine de réalisations complémentaires. Information, stand et vente aux enchères rythmeront une semaine sous le signe de "Culture et Santé Publique".
Le Dr Nicolas Pichon, médecin coordonnateur de la Coordination Hospitalière des Prélèvements d’Organes et de Tissus (Chpot) du CHU de Limoges, voulait un projet fort et différenciant pour la journée nationale du don d’organes (22 juin 2012). Ainsi, l’événement « Don d’organes, Don de soi ?» réunira pendant 5 jours à Limoges les œuvres de céramistes, peintres, plasticiens, sculpteurs, photographes, autour de cette cause nationale. Ils seront 23 artistes de toute la France, de Belgique et d’Angleterre à avoir répondu favorablement à l’invitation d’Anne Valérie Paris (Gallery) pour participer à la promotion du don d’organes.

Sur une scénographie originale , le Pavillon du Verdurier, magnifique salle d’exposition du centre ville, proposera aux visiteurs de réfléchir, de s’étonner, de s’émouvoir et de s’informer sur le geste du don d’organes. Une exposition qui ne laissera personne insensible…
Le Limousin se distingue par le dynamisme de ses activités de prélèvement C’est en effet la région française qui enregistre en effet, le plus fort taux de donneurs et le plus fort taux de prélèvement par nombre d’habitants en 2011. Pour autant, une communication vers le grand public est nécessaire pour augmenter encore ces scores et surtout, sensibiliser davantage les proches des donneurs. Avec le soutien de l’Agence Régionale de Santé (ARS) Limousin et de la ville de Limoges, le CHU de Limoges ajoute donc cette nouvelle action à sa politique d’action culturelle qui s’inscrit aussi dans le cadre du programme interministériel "Culture et santé".
Affiches, invitations et blog dédié à l’événement et aux artistes participants (www.dondorganes-dondesoi.org.html) vont accompagner ce projet, qui sera ponctué d’une vente aux enchères des œuvres exposées le 22 juin à partir de 18 h 30 et dont l’ensemble des bénéfices seront reversés à l’association ADOT 87.
Les artistes : Elsa ALAYSE – Céramiste, peintre – Invitée d’Honneur  / Sylvie DERELY – Sculpteur / Fabrice POITEAUX – Photographe / Gisèle NOTEBAERT – Céramiste / Anne HOPE-JONES – Photographe – Plasticienne / Thierry BARRE – Photographie mise en scène  / Cyril LE VAN – Plasticien / Eric CREMER – Peintre / David VEROONE – Peintre / Mimi the Clown – Pochoiriste / Patricia PAPIN – Photographiste / Marc DUBORD – Photographe / Frédéric LAVAUD – Plasticien Assembleur / Jérôme GOENEUTTE – Photographie mise en scène et photographe / Jean-Luc LOOTVOET – Peintre / Sylvette MANTE-RUCHE – Peintre / Doris STRICHER – Photographe / Béatrice GRAAS – Peintre / Dominique ALBERTELLI – Peintre / Anne Valérie PARIS – Peintre, photographe / ELIZ – Photographe /Alexandre ADAMCZYK – Photographe

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”