Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Victoires de la Médecine : 5 médecins du CHU de Caen récompensés

Le jeudi 13 décembre, au Casino de Paris, les Professeurs GROLLIER, KHAYAT, MASSETTI, GERARD et CHARBONNEAU ont reçu le trophée des Victoires de la Médecine 2007, dans la catégorie cardiologie métabolisme, pour leur programme de thérapeutique avancée de l'urgence hémodynamique vitale : « Ressuscitation ».

Le jeudi 13 décembre, au Casino de Paris, les Professeurs GROLLIER, KHAYAT, MASSETTI, GERARD et CHARBONNEAU ont reçu le trophée des Victoires de la Médecine 2007, dans la catégorie cardiologie métabolisme, pour leur programme de thérapeutique avancée de l’urgence hémodynamique vitale : « Ressuscitation ».

Les 6èmes Victoires de la Médecine récompensaient les innovations des équipes hospitalo-universitaires dans six catégories « médicales » : cancérologie, cardiologie métabolisme, spécialités chirurgicales, révention-santé publique, technologie, spécialités médicales.

Organisées par MVS, en partenariat avec les CHRU et la Fondation pour la Recherche Médicale, elles ont attiré un public averti de 1 500 acteurs du monde de la médecine.

Sur les 99 dossiers présentés émanant de 26 CHU, les sociétés savantes et les représentants des spécialités ont sélectionné 19 équipes, issues de 11 CHU. Parmi ces nominés, l’équipe du CHU de Caen distinguée pour son programme « Ressuscitation ». Dans la catégorie cardiologie métabolisme, elle était en compétition avec les services de deux hôpitaux parisiens : Saint Antoine et Georges Pompidou.

Par vote électronique, les médecins présents au Casino de Paris ont élu les Professeurs GROLLIER, KHAYAT, MASSETTI, GERARD et CHARBONNEAU et leurs équipes.

Ce prix est celui de la synergie initiée au CHU de Caen entre différentes spécialités médicales. En effet, le programme «Ressuscitation » traduit l’efficacité de la chaîne humaine entre l’action sur le terrain, avec le SAMU, et l’action multidisciplinaire et transversale au sein de l’hôpital, entre les services de cardiologie, de chirurgie thoracique et cardio-vasculaire, de réanimation médicale et chirurgicale.

50 000 patients sont victimes chaque année d’un arrêt cardiaque : la survie après la prise en charge n’est que de 3% et une partie des survivants souffrent de séquelles avec handicaps graves, liés en majorité aux conséquences de la réduction de la circulation sanguine et du transport de l’oxygène dans les organes « nobles », comme le cerveau et le coeur.

C’est dans ce contexte qu’a été élaboré le programme «Ressuscitation ». Il améliore le pronostic des patients présentant un risque de mort imminente. Une nouvelle stratégie de prise en charge a donc été mise en place :

– le recours à l’hypothermie thérapeutique, qui consiste en le refroidissement de la température générale du patient pour favoriser la préservation des organes en situation de souffrance. Cette hibernation temporaire limite l’installation et la progression des lésions irréversibles cardiaques et cérébrales

– l’utilisation rapide de la circulation extra-corporelle (coeur et poumons artificiels) directement au chevet du malade (c’est la technologie qui se déplace au lit malade et non l’inverse).

Les premiers résultats cliniques permettent une survie de 25 % contre 3 % pour une prise en charge conventionnelle.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.