Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

A Lyon, la chirurgie robotisée possède son centre expert

Auteur /Etablissement :
Le CHU de Lyon accélère le développement de la chirurgie robotisée et crée un centre unique et multidisciplinaire de robotique. Chirurgie viscérale, cardiaque, ORL, gynécologique, urologique et pédiatrique, les applications de la chirurgie robotisée intéressent un nombre croissant de disciplines. Ambitionnant de devenir le référant national en chirurgie robot-assistée le CHU de Lyon innove en créant un centre unique dédié à la chirurgie robotique qui réunit toutes les compétences autour de cette technique mini-invasive. Les urologues, les gynécologues et les ORL ont déjà emménagé au Ventre Hospitalier Lyon Sud. Début 2011, ils seront rejoints par les pédiatres, les chirurgiens digestifs et par les cardiochirurgiens.

Le CHU de Lyon accélère le développement de la chirurgie robotisée et crée un centre unique et multidisciplinaire de robotique. Chirurgie viscérale, cardiaque, ORL, gynécologique, urologique et pédiatrique, les applications de la chirurgie robotisée intéressent un nombre croissant de disciplines. Ambitionnant de devenir le référant national en chirurgie robot-assistée le CHU de Lyon innove en créant un centre unique dédié à la chirurgie robotique qui réunit toutes les compétences autour de cette technique mini-invasive. Les urologues, les gynécologues et les ORL ont déjà emménagé au Ventre Hospitalier Lyon Sud. Début 2011, ils seront rejoints par les pédiatres, les chirurgiens digestifs et par les cardiochirurgiens.

Les Hospices Civils de Lyon ont déjà signé une première en France en chirurgie robot assistée : la laryngectomie partielle par voie orale avec robot réalisée en avril 2009. Fort de cette expertise nationale de plus de 6 ans, le CHU de Lyon a été sélectionné pour conduire un projet de recherche de l’institut national du cancer et de l’INSERM. Enfin, l’établissement mènera des coopérations avec les établissements publics et privés de la région.

La chirurgie robotique
Ablation de la prostate en épargnant le plus possible les fonctions d’érection et de continence, chirurgie du larynx sans trachéotomie, chirurgie des cancers de l’utérus avec préservation nerveuse, chirurgie de l’obésité… L’utilisation du robot permet au chirurgien de pratiquer tous les gestes de la chirurgie mini invasive sous coelioscopie avec plus de confort (vision plus stable et en 3D, travail dans l’axe du corps) et d’en réaliser d’autres jusqu’alors impossibles en coelioscopie (rotation des instruments à 360°). Quant aux patients ils apprécient ces interventions mini-invasives qui leur laissent de plus petites cicatrices, entraînent moins de pertes sanguines et leur permettent de récupérer plus vite au cours d’hospitalisation plus rapides.

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.