Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

A Tours, les équipes du CHRU ont besoin de jeunes parents pour répondre à un questionnaire

Une équipe de recherche du CHRU de Tours travaille le bien-être des femmes et de leur partenaire après l’accouchement. En effet, même si la naissance est un événement le plus souvent heureux et attendu, il est parfois ressenti comme une expérience psychologiquement traumatisante. L’équipe, dirigée par le Professeur Wissam El-Hage a conçu un questionnaire qui concerne le vécu subjectif de l’accouchement. Les demandes portent sur la première année du post-partum, la présence de soutien social et la relation au nourrisson.

Une équipe de recherche du CHRU de Tours travaille le bien-être des femmes et de leur partenaire après l’accouchement. En effet, même si la naissance est un événement le plus souvent heureux et attendu, il est parfois ressenti comme une expérience psychologiquement traumatisante. L’équipe, dirigée par le Professeur Wissam El-Hage a conçu un questionnaire qui concerne le vécu subjectif de l’accouchement. Les demandes portent sur la première année du post-partum, la présence de soutien social et la relation au nourrisson.
L’objectif des chercheurs est d’élaborer la version française d’une échelle de mesure britannique (The City Birth Trauma Scale – BiTS) qui permet d’évaluer spécifiquement les symptômes du trouble de stress post-traumatique du post-partum.

30 minutes pour la recherche

Cette enquête est destinée aux femmes et aux hommes de plus de 18 ans, concernés par une expérience récente d’un accouchement survenu depuis plus d’un 1 mois et moins d’un an. La participation et la réponse aux questionnaires en ligne est volontaire. L’étude est basée sur des réponses anonymes aux questionnaires en ligne. Aucune information identifiante n’est demandée. Les données obtenues seront traitées avec la plus entière confidentialité à visée scientifique par les responsables scientifiques de l’enquête et leurs collaborateurs. Il s’agit d’une enquête en ligne d’une durée estimée à une trentaine de minutes.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.