Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cancer : avancée prometteuse dans la sécurité et le ciblage des anticancéreux

Le groupe « Systèmes moléculaires programmés » de l’Institut de chimie des milieux et des matériaux de Poitiers a récemment développé un système de molécules entrelacées permettant une administration autonome des anticancéreux. Les chercheurs poitevins ont mis au point un astucieux système d’anneau protecteur permettant à la molécule de voyager sans risquer de répandre son contenu au cœur du plasma. La prouesse de cette opération réside dans la composition architecturale de cet anneau

Le groupe « Systèmes moléculaires programmés » de l’Institut de chimie des milieux et des matériaux de Poitiers a récemment développé un système de molécules entrelacées permettant une administration autonome des anticancéreux. Les chercheurs poitevins ont mis au point un astucieux système d’anneau protecteur permettant à la molécule de voyager sans risquer de répandre son contenu au cœur du plasma. La prouesse de cette opération réside dans la composition architecturale de cet anneau qui agit en tant que barrière au cours de son acheminement jusqu’à la cellule tumorale. Cette protection empêche une libération prématurée du traitement et cible de manière plus précise l’administration du produit.

Une fois en présence de la cellule tumorale, le programme moléculaire répond à une suite de sollicitations enzymatiques et déclenche le processus de désassemblage de l’architecture afin de libérer le traitement. Cette ouverture planifiée et contrôlée de la molécule représente une avancée scientifique importante puisqu’elle met en lumière la possibilité d’un traitement sélectif en interne. Une découverte qui permet d’ouvrir de nouvelles perspectives au traitement du cancer notamment.

Des médicaments intelligents
L’intérêt de cette trouvaille réside également dans le fait qu’il soit possible de greffer n’importe quel agent traitant. Une découverte qui ouvre la voie à des thérapies plus sures et plus précises même si, comme le souligne le Dr Jonathan Clarhaut, chercheur au CHU de Poitiers, « le processus ne prévoit pas d’application clinique à court terme, mais ouvre la voie à un nouveau concept de fabrication de médicaments intelligents ».
D’autres disciplines concernées
L’avancée poitevine permet d’amorcer l’hypothèse d’une expérimentation sur diverses pathologies (polyarthrite par exemple). Un concept innovant qui est donc amené à se développer dans les prochaines années.
Cette recherche a été en partie financée par l’action de mécénat Sport et collection.

Étude publiée au sein de la revue Chemical Science, A mechanically interlocked molecular system programmed for the delivery of an anticancer drug.

D’après un article publié sur http://www.chu-poitiers.fr/recherche-une-molecule-intelligente-au-service-de-la-medecine/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.