Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Chikungunya : une équipe tourangelle impliquée dans une avancée significative

Des équipes françaises de recherche ont identifié une protéine de première importance dans la réplication du virus chikungunya, parmi elles, l’équipe tourangelle INSERM U 966 - Morphogénèse et antigénicité du V.I.H. et des virus des hépatites, dirigée par le Pr Philippe Roingeard. Les résultats de ces travaux prometteurs ont été publiés dans la revue Nature*.
Des équipes françaises de recherche ont identifié une protéine de première importance dans la réplication du virus chikungunya, parmi elles, l’équipe tourangelle INSERM U 966 – Morphogénèse et antigénicité du V.I.H. et des virus des hépatites, dirigée par le Pr Philippe Roingeard. Les résultats de ces travaux prometteurs ont été publiés dans la revue Nature*.
Transmis à l’homme par le moustique, le virus chikungunya se caractérise par de fortes fièvres et des douleurs musculaires et articulaires intenses. La manière dont l’infection se transmet à l’homme est à ce jour mal comprise.
Cette étude est la première à expliquer pourquoi le virus cible les cellules des muscles et des articulations préférentiellement. Elle vient de permettre d’isoler le gène codant pour la protéine FHL1 et de comprendre que sans cette protéine l’infection par le chikungunya ne pouvait avoir lieu. Des expériences menées in vivo sur des souris dont le gène FHL1 avait été invalidé démontrent que celles-ci sont totalement résistantes au virus.
C’est la collaboration de plusieurs équipes nationales placées sous la direction d’Ali Amara (Inserm, CNRS, Université de Paris) à l’Institut de Recherche de l’Hôpital Saint-Louis AP-HP, en collaboration avec l’équipe de Marc Lecuit (Institut Pasteur, Inserm, département des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP et Université de Paris), qui a permis cette avancée.
A terme, ces résultats ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques. 
Pour en savoir plus : Presse.inserm.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.