Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Chirurgie digestive et autonomie du patient : Nancy obtient le label GRACe, une 1ère

Récupérer plus rapidement son autonomie après une intervention chirurgicale est le vœu de tout patient opéré. Pour l'exaucer, le service de chirurgie digestive du CHRU de Nancy a suivi un programme innovant et ses efforts viennent d'être récompensés avec le label GRACe pour Groupe francophone de Réhabilitation Améliorée après Chirurgie. Une première en France ! Ce nouveau protocole diminue le stress chirurgical, maintient l’homéostasie (équilibre des constantes générales comme la température, le fonctionnement du cœur, la pression artérielle, etc.), et favorise le retour rapide à l’état physiologique de base. Il est ainsi possible de limiter les complications post opératoires et de favoriser une récupération plus rapide pour le patient.

Récupérer plus rapidement son autonomie après une intervention chirurgicale est le vœu de tout patient opéré. Pour l’exaucer, le service de chirurgie digestive du CHRU de Nancy a suivi un programme innovant et ses efforts viennent d’être récompensés avec le label GRACe pour Groupe francophone de Réhabilitation Améliorée après Chirurgie. Une première en France ! Ce nouveau protocole diminue le stress chirurgical, maintient l’homéostasie (équilibre des constantes générales comme la température, le fonctionnement du cœur, la pression artérielle, etc.), et favorise le retour rapide à l’état physiologique de base. Il est ainsi possible de limiter les complications post opératoires et de favoriser une récupération plus rapide pour le patient.

Un confort très apprécié des patients

Après l’intervention, dès son retour en chambre, le patient est assis au fauteuil. Il est autorisé à boire et à manger. Le lendemain, il se lève, fait sa toilette, marche et se nourrit selon son appétit. Aucun drain chirurgical ni sonde urinaire ne sont posés et la personne retrouve très vite son autonomie.
Un bilan sanguin est réalisé chaque jour et permet au patient, selon des seuils fixés, de sortir au quatrième jour après une chirurgie colique, contre 6 à 7 jours habituellement. Avant son départ, l’équipe vérifie l’absence de fièvre ou de douleur et son bilan biologique doit être satisfaisant.
Comme en chirurgie ambulatoire, le patient est informé en pré-opératoire, de l’organisation des soins et de l’importance de sa participation active dans le processus. Son médecin traitant est prévenu par téléphone de l’entrée du patient dans ce programme et du jour de sa sortie.

La réhabilitation améliorée a de l’avenir

Cette modalité de prise en charge est proposée depuis mars 2017 pour la chirurgie colorectale et depuis octobre 2018 pour la chirurgie hépatobiliaire. Le CHRU de Nancy devient ainsi, le premier centre français hospitalier à obtenir le label GRACe pour la chirurgie hépatobiliaire.
Une réussite qui repose en grande partie sur la collaboration étroite entre le Pr Adeline Germain, chirurgien digestif, le Dr Julien Birckener, médecin anesthésiste-réanimateur et le Dr Aurélie Malgras, médecin nutritionniste et sur l’implication et l’engagement des équipes paramédicales.
Ce Label souligne l’engagement du CHRU de Nancy dans une démarche constante d’optimisation des soins proposés aux patients.
En savoir + sur GRACe : http://www.grace-asso.fr/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.