Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Création d’un pôle biologie-pathologie

Auteur /Etablissement :
L'installation du pôle de biologie pathologie marque une première étape dans le regroupement l'ensemble des laboratoires du CHRU qui sera achevé en 2006. Inscrite au plan hôpital 2007, cette opération bénéficie d'un dispositif immobilier original.

L’installation du pôle de biologie pathologie marque une première étape dans le regroupement l’ensemble des laboratoires du CHRU qui sera achevé en 2006. Inscrite au plan hôpital 2007, cette opération bénéficie d’un dispositif immobilier original.

Le regroupement des laboratoires impulse de nouvelles synergies médicales, organisationnelles et structurelles : médicales avec le renforcement de 4 axes de coopération, (oncologie, endocrino-métabolisme, pathologies inflammatoires et transplantation et greffes) ; organisationnelles avec la mise en place de zones communes (zone contrôlée, réception-tri-enregistrement des échantillons), et enfin structurelles avec le rapprochement des services d’anatomopathologie, de biochimie endocrinologie et de biochimie et biologie moléculaire.

Un dispositif immobilier original
Les 3 étages occupés par le pôle biologie-pathologie sont loués à la société SEDAF, société de promotion immobilière sur le site d’Eurasanté qui regroupe des entreprises et activités du secteur Biologie/Santé du CHRU de LILLE. L’originalité de la démarche réside dans la rapidité de transformation des 5000 m2 du pôle initialement conçus pour une activité tertiaire et que la société SEDAF a su transformer en quelques mois en centre de biologie.

Le CHRU de Lille compte aujourd’hui 23 laboratoires répartis sur l’ensemble des hôpitaux du site ainsi que sur le pôle Recherche de la Faculté. Les laboratoires emploient 688 personnes dont 138 médecins et réalisent plus de 7 millions d’analyses par an.

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.