Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Easily, le nouveau dossier patient numérique adopté par le CHU de Reims

Easily, logiciel conçu par les Hospices Civils de Lyon, fait son entrée dans le quotidien des professionnels rémois. D’abord adopté en neurochirurgie, le nouveau dossier patient informatisé équipera tous les professionnels, personnels médicaux, paramédicaux et secrétaires, d’ici fin 2018, selon un plan validé par la Commission du Système d’Information Hospitalier du CHU.
Easily, logiciel conçu par les Hospices Civils de Lyon, fait son entrée dans le quotidien des professionnels rémois. D’abord adopté en neurochirurgie, le nouveau dossier patient informatisé équipera tous les professionnels, personnels médicaux, paramédicaux et secrétaires, d’ici fin 2018, selon un plan validé par la Commission du Système d’Information Hospitalier du CHU.
Fini le papier, place au dossier de soins informatisé : A l’issue du déploiement, Easily couvrira une large palette de fonctionnalités : Visualisation des résultats de laboratoire, dossier clinique, dossier de soins et prescriptions, gestion des courriers médicaux incluant la dictée numérique, gestion des rendez-vous … Ces fonctionnalités sont rapidement maîtrisées à la suite des formations dispensées.

Premiers retours
C’est un vrai changement pour les personnels paramédicaux, qui se sont rapidement appropriés le logiciel. Quant aux personnels médicaux et aux secrétaires, ils apprécient tout particulièrement la dictée numérique et la souplesse du dossier clinique. En peu de temps, de nouvelles habitudes sont prises et les inquiétudes des premiers jours se dissipent. 

Un déploiement dans tous les services pour fin 2018
Le projet de déploiement d’Easily permettra au CHU de répondre, pour fin 2018, aux 3 objectifs fondamentaux qu’il s’est fixés dans le cadre de son programme d’informatisation médicale EDEN (Ensemble Des Energies Numériques) :
– déployer rapidement un dossier patient innovant dans tous les services,
– informatiser le dossier de soins,
– répondre aux exigences du contrat de bon usage du médicament.
Une logique de travail collaborative qui fait la différence
Easily se construit avec ses utilisateurs ce qui fait de ce logiciel un outil complet, innovant, évolutif, élaboré au plus près des besoins des hospitaliers. Cette conception collaborative de l’usage du système a conquis le CHU de Reims.
Dés le départ, Easily s’est inscrit dans une dynamique d’évolution constante, d’innovation et d’intégration des évolutions technologiques. Ces principes sont à l’origine de la création du groupement d’intérêt économique (GIE) Hopsis qui vise à faciliter la coopération entre ses membres et à assurer l’organisation et le suivi de la diffusion d’Easily.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.