Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Encourager une meilleure prise en charge de la douleur en 7 saynètes

Obligation légale pour les professionnels de santé, la prise en charge de la douleur est un critère de qualité des soins. Et à l’instar des autres établissements, le CHR d’Orléans met tout en œuvre pour soulager les maux – TOUT VRAIMENT ? interroge le documentaire. « Peut mieux faire » répondent les xxx (qui a réalisé le film) auteurs

Obligation légale pour les professionnels de santé, la prise en charge de la douleur est un critère de qualité des soins. Et à l’instar des autres établissements, le CHR d’Orléans met tout en œuvre pour soulager les maux – TOUT VRAIMENT ? interroge le documentaire. « Peut mieux faire » répondent les xxx (qui a réalisé le film)  auteurs   Démonstration en 8 numéros qui mettent en scène une personne âgée blessée, une femme souffrant de colique néphrétique, un jeune-homme accidenté, un nouveau-né…

Chaque récit possède deux versions « Ce qu’il faudrait mieux éviter » et « ce qu’il est recommandé d’effectuer », une sensibilisation par l’exemple et la démonstration avec… une pointe d’humour toujours la bienvenue quand il s’agit de faire passer un message didactique. 
L’accent est mis sur les gestes simples et l’écoute bienveillante qui apaisent : délivrance d’antalgiques 1/2h avant  un changement prévu de position pour un repas par exemple, meilleure des consultations d’évaluation et de suivi, accueil rassurant aux urgences, dépistage néonatal précédé de sucrose et d’une tétine
Ce film d’information de 18 minutes est une production du CHR d’Orléans.
Pour le tourner quelles équipes ont été sollicitées ? Le CLUD – comité de lutte contre la douleur –  représentant différents services et activités (urgences, chirurgie pédiatrique, pharmacie…)
Quel était leur objectifs ? diffuser les bonnes pratiques auprès de l’ensemble des soignants
Comment est-il diffusé en interne, en externe ?
Peut-on le mettre sur Youtube ? et faire un lien en bas de l’article

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.