Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Fibro – targets étoilé ! La recherche de Nancy mise à l’honneur

Les étoiles de l’Europe, le prix du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a été attribué à un programme de recherche en santé d’envergure européenne coordonné,depuis Nancy par le Pr Faiez Zannad. La remise officielle a eu lieu le 5 décembre en présence de la ministre Frédérique Vidal.

Les étoiles de l’Europe, le prix du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a été attribué à un programme de recherche en santé d’envergure européenne coordonné,depuis Nancy par le Pr Faiez Zannad. La remise officielle a eu lieu le 5 décembre en présence de la ministre Frédérique Vidal.
« Ce trophée distingue plus particulièrement la réussite de l’exécution du projet, par rapport à celle d’autres projets européens obtenus et coordonnés par d’autres chercheurs en France. C’est une reconnaissance de notre leadership dans le domaine de l’insuffisance cardiaque » commente le cardiologue du CHRU de Nancy, Faiez Zannad, coordonnateur de Fibro-targets entre 2013 et 2017.
Le programme de recherche porte sur la compréhension des mécanismes de la fibrose cardiaque, facteur clef du remodelage du cœur suite à une maladie du muscle cardiaque. Ce dysfonctionnement  se caractérise par une rigidité du tissu cardiaque et entraîne une altération des fonctions de contraction (systole) et de relâchement (diastole) du muscle qui aboutit, à terme, à l’insuffisance cardiaque. L’étudier, c’est chercher et trouver de nouvelles cibles, des marqueurs biologiques et des molécules aux propriétés anti-fibrotiques qui permettront de lutter contre cette pathologie mortelle qui affecte plus de 37 millions de personnes en Europe dans un contexte où les traitements limités ne peuvent ni prévenir, ni traiter l’Insuffisance cardiaque.
« Concrètement Fibro-targets a permis de développer plusieurs molécules qui sont aujourd’hui prêtes à entrer dans la phase d’essais cliniques et donc de l’espoir pour les malades atteints d’insuffisance cardiaque. A Nancy, nous avons capitalisé sur nos succès dans les projets européens, tels que Fibro-targets, pour obtenir le RHU FIGHT HF, coordonné par le Pr Patrick Rossignol. C’est un exemple de ce que peut être un cercle vertueux en recherche en santé » précise le récipiendaire des Etoiles de l’Europe.
Le projet Fibro-targets (Targeting cardiac fibrosis for heart failure treatment ) coordonné par l’Inserm et financé par l’Union Européenne (à hauteur de 6 millions d’€) rassemble, dans un consortium, 11 partenaires européens répartis dans 6 pays, soit plus de 35 professionnels issus d’organismes de recherche, industriels et d’établissements publics dont le CHRU de Nancy et son centre de recherche Centre d’Investigation Clinique Plurithématique.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”