Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

GHT : s’associer au CHU pour penser et agir collectif

Le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Ouest-Hérault* porté par le CH de Béziers, le GHT Aude-Pyrénées** porté par le CH de Perpignan et le GHT Lozère porté par le CH Lozère*** viennent de signer une convention d'association avec le CHU de Montpellier. Ces partenariats recouvrent 4 axes, les soins, la démographie médicale, l’enseignement, et la recherche.
Le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Ouest-Hérault* porté par le CH de Béziers, le GHT Aude-Pyrénées** porté par le CH de Perpignan et le GHT Lozère porté par le CH Lozère*** viennent de signer une convention d’association avec le CHU de Montpellier. Ces partenariats recouvrent 4 axes, les soins, la démographie médicale, l’enseignement, et la recherche.

Parcours de soins
L’accord prévoit de nouvelles collaborations autour des filières prioritaires, cardiologie, urologie, périnatalité, soins de suite et de réadaptation (SSR) et psychiatrie ainsi que pour les activités de référence et de recours, comme la neurochirurgie ou les activités de greffe, les maladies rares… Seront également consolidées les collaborations existantes en chirurgies thoracique, vasculaire, activités de cardiologie… L’e-santé a toute sa place avec les projets de télémédecine en dermatologie avec le GHT Lozère.

Partage du temps médical
une nouvelle politique de soutien à la démographie médicale se mettra en place avec une gestion prévisionnelle des emplois à cinq ans partagée, le développement des postes d’assistants à temps partagés entre les différents établissements. Au programme également des actions d’information auprès des jeunes praticiens afin de valoriser le service public hospitalier et les opportunités de recrutement au sein du GHT. Par exemple, l’accès aux plateaux techniques spécialisés du CHU sera facilité pour les praticiens exerçant dans le GHT souhaitant maintenir leurs compétences en intervenant sur des équipements innovants. 

Enseignement et formation 
L’accord vise aussi une répartition équitable des stages d’internes sur le territoire et pour éviter de trop nombreux déplacements, l’enseignement à distance sera développé ainsi que l’accès aux outils de formation par simulation.
Recherche et l’innovation dans les hôpitaux non universitaires
Chacun, quel que soit son lieu de résidence et de soins, doit bénéficier des derniers progrès de la médecine, pour cela des dispositifs de collaboration entre équipes favoriseront l’inclusion des patients du GHT dans les protocoles de recherche.
La coordination de l’ensemble de ces missions complète la stratégie de groupe public portée par la création des GHT et soutient les projets médicaux partagés (PMP) conçus pour les patients.
* Etablissements membres du GHT Ouest-Hérault : CH Béziers, Bédarieux, Pézenas et l’EHPAD Simone de Beauvoir (Cazouls les Béziers)
** Le GHT Aude-Pyrénnées est composé des Centres Hospitaliers de Perpignan (établissement support), de Narbonne, de Prades, de Port La Nouvelle et de Lézignan-Corbières
*** Regroupant 14 membres, le GHT Lozère est l’un des plus importants de France en nombre d’adhérents. Autour de l’Hôpital Lozère, établissement support sont réunis le Centre Hospitalier Spécialisé F. Tosquelles de St Alban, du Centre Hospitalier de proximité Fanny RAMADIER de Saint Chély d’Apcher, du Centre Hospitalier de proximité Théophile Roussel de Florac, du Centre Hospitalier de proximité Saint Jacques de Marvejols et du Centre Hospitalier de proximité de Langogne. En outre, le GHT est composé de 8 établissements pour personnes âgées : les EHPAD de Vialas, de Villefort, du Bleymard, de Nasbinals, de Luc, d’Auroux, du Collet de Dèze, de la Résidence Piencourt.  

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.