Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Marseille partenaire de la Semaine nationale de l’hémochromatose

« Dès le plus jeune âge, protéger sa santé et celle de sa famille en faisant doser sa surcharge en fer par une prise de sang adaptée ». Tel est le message de l’Association Hémochromatose France qui organise une semaine nationale de sensibilisation au dépistage de l’hémochromatose du 21 au 26 mai 2012. Une campagne relayée par Le centre de compétences des surcharges en fer rares d'origine génétique de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille.

« Dès le plus jeune âge, protéger sa santé et celle de sa famille en faisant doser sa surcharge en fer par une prise de sang adaptée ». Tel est le message de l’Association Hémochromatose France qui organise une semaine nationale de sensibilisation au dépistage de l’hémochromatose du 21 au 26 mai 2012. Une campagne relayée par  Le centre de compétences des surcharges en fer rares d’origine génétique de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille. L’enjeu, éviter l’emprise de cette maladie qui, si elle n’est pas traitée assez tôt, surcharge l’organisme en fer et l’expose à  l’arthrose, une cirrhose, un diabète, des cancers… Première maladie génétique en France, l’hémochromatose atteint un Français sur 300, soit 200 000 patients, qui la plupart du temps l’ignorent.  2 000 en meurent chaque année.
Un simple dépistage pratiqué entre 20 et 35 ans permettrait un traitement accessible, la disparition de la plupart des symptômes et l’espérance d’une vie normale.
L’objectif de la Semaine nationale de sensibilisation à l’hémochromatose est de susciter une prise de conscience collective. Professionnels de la santé, politiques, grand public, tous sont invités à découvrir la maladie et ses symptômes :
– fatigue physique ou psychique,
– diabète,
– certains troubles cardiaques (tachycardie, insuffisance cardiaque…),
– troubles du foie (cirrhose, cancer),
– problèmes osseux (douleurs articulaires, chondrocalcinose, ostéoporose…), – problèmes de peau (mélanodermie diffuse),
– troubles sexuels (ménopause précoce, impuissance, perte de libido, troubles de l’érection)…

La Conception, centre de compétences
Les patients atteints d’hémochromatose sont pris en charge au Centre de compétences des surcharges en fer rares d’origine génétique, placé sous la responsabilité du Pr Danielle Botta-Fridlund au sein du service d’hépato-gastro-entérologie de l’hôpital de la Conception (AP-HM).
Un seul traitement : la saignée
Appliqué depuis 1947, ce traitement est simple, efficace, bien toléré, peu coûteux. Il comporte deux phases : le traitement d’attaque pour éliminer la surcharge en fer, et le traitement d’entretien pour éviter la ré-accumulation du fer.

L’hémochromatose héréditaire (HH) est une maladie due à une absorption excessive du fer alimentaire au niveau du duodénum. Cette hyperabsorption, causée par une anomalie génétique, aboutit à une accumulation progressive de fer et à une destruction de tous les organes au cours de la vie : le foie, le pancréas, le cœur, les glandes endocrines, les articulations et la peau.

Plus d’information : « Trop de fer, c’est l’enfer ! »  www.hemochromatose.fr
Contact AP-HM : Pr Danielle BOTTA, Hôpital de la Conception – 04 91 38 36 95 – http://fr.ap-hm.fr/service/hepato-gastro-enterologie-hopital-conception

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.