Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Naissance d’une communauté d’établissements

Pour adapter l'organisation hospitalière aux besoins de la population, l'ordonnance du 24 avril 1996 a prévu la possibilité de créer une Communautés d'Etablissements de Santé. Le bassin de santé de Montpellier vient de constituer la sienne.

Signature d’une Charte constitutive et d’une Convention de fonctionnement

Le 21 mars 2001, les directeurs des 11 établissements concernés ont ratifié la charte constitutive et la convention de fonctionnement déjà approuvées par les instances décisionnelles de chacun des 11 centres. La séance de signature s’est déroulée au CHU de Montpellier, en présence des représentants de l’ARH, de la DRASS et de la DDASS de l’Hérault.

Les partenaires de la Communauté d’établissements

La Communauté regroupe les 11 établissements de soins du secteur sanitaire de Montpellier assurant le service public hospitalier : le CHU de Montpellier, le Centre Régional de Lutte contre le Cancer Val d’Aurelle, le Centre Propara, les Cliniques Beausoleil et Mas de Rochet, le Centre de Rééducation de Maguelone, l’Institut Saint-Pierre à Palavas, l’hôpital Coste Floret de Lamalou ainsi que les hôpitaux locaux de Lunel, Clermont l’Hérault et Lodève.

La composition du Conseil de Communauté

La Communauté d’établissements, créée sous la forme juridique d’une convention multilatérale, respecte l’autonomie juridique et budgétaire ainsi que l’autonomie de gestion de chaque établissement membre. A sa tête : un Conseil de Communauté composé du Président du Conseil d’Administration, du Directeur et du Président de la Communauté médicale de chaque établissement membre. Le Conseil de Communauté a pour mission de définir la politique générale et d’arrêter les orientations et projets de coopération entre établissements.

La mission de la Communauté d’établissements

L’objectif général poursuivi est l’amélioration de la qualité de la prise en charge des patients et le développement d’actions portant sur la prévention, le dépistage, la recherche et l’évaluation en soins.
Principaux axes de travail :
– la cancérologie : coordination des soins et de la prévention dans le cadre d’un réseau de soins régional,
– le vieillissement : développement de pôles diagnostiques référents en géronto-psychiatrie, favoriser la prévention, …
– les soins de suite et de réadaptation : mise en place de filières de soins, amélioration de la prise en charge des pathologies chroniques, …
– l’acquisition et le partage d’équipements communs, l’harmonisation des protocoles de soins, le partage de compétences dans le domaine de la formation des personnels, l’amélioration de l’accès et de la diffusion de l’information médicale, …
Chacun de ces thèmes a été déterminé en cohérence avec le Schéma Régional d’Organisation Sanitaire (SROS).

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.