Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pose de prothèse totale de hanche en ambulatoire à Nîmes

Auteur /Etablissement :
Le virage ambulatoire amorcé en chirurgie orthopédique se poursuit avec une première pose de prothèse totale de hanche par le service de chirurgie orthopédique et traumatologique du CHU de Nîmes. Cet acte chirurgical complexe peut désormais être réalisé en hospitalisation de jour grâce aux techniques opératoires mini-invasives, aux avancées en matière de gestion de la douleur périopératoire et à l'organisation minutieuse des prestataires de soins à domicile.
Le virage ambulatoire amorcé en chirurgie orthopédique se poursuit avec une première pose de prothèse totale de hanche par le service de chirurgie orthopédique et traumatologique du CHU de Nîmes. Cet acte chirurgical complexe peut désormais être réalisé en hospitalisation de jour grâce aux techniques opératoires mini-invasives, aux avancées en matière de gestion de la douleur périopératoire et à l’organisation minutieuse des prestataires de soins à domicile. 
La première pose de prothèse de hanche en ambulatoire au CHU de Nîmes a été effectuée le 20 février 2018 par le Pr Pascal Kouyoumdjian, chef du service de Chirurgie orthopédique et traumatologique. Le patient âgé de 74 ans présentait une arthrose de la hanche invalidante. Arrivé à 7h dans l’unité de chirurgie ambulatoire (UCA), il a été transféré au bloc opératoire où il a été opéré en début de matinée. Après un passage en salle de réveil, puis un transfert dans le service d’Imagerie médicale pour son contrôle radiographique, il a pu regagner l’UCA à 12h. Le premier lever a eu lieu en début d’après-midi avec une déambulation déjà acquise, avec l’appui de deux cannes et possible sans canne. Le patient a regagné son domicile à 17h. 
Une surveillance rapprochée et codifiée
Le patient a poursuivi ses soins et son programme d’autonomisation sous contrôle DE l’équipe d’infirmières et du kinésithérapeute de ville à son domicile.
Cette prise en charge parfaitement définie dans le cadre du chemin clinique du patient a été mise en place via une coordination entre les services hospitaliers (Chirurgie, Unité ambulatoire et Anesthésie) et via les réseaux ville-hôpital. 
Un réseau médicalisé entre le CHU et la ville notamment via le dispositif PRADO, développé par l’Assurance-maladie, garantit la sécurité du patient à son domicile où  il bénéficie de soins infirmiers et de kinésithérapie durant les premiers jours qui suivent l’intervention.
Le virage ambulatoire constitue l’une des priorités pour la chirurgie au CHU de Nîmes. En orthopédie, de nombreuses interventions sont pratiquées dans ce cadre, notamment qu’il s’agisse des articulations du membre supérieur (épaule, coude, poignet et main) ou du membre inférieur (hanche, genou, cheville et pied). La volonté de l’établissement de développer la chirurgie ambulatoire pour la pose de prothèses articulaires, comme cela est déjà le cas pour l’épaule, se poursuit pour les articulations du membre inférieur. 

Ces interventions sont complétées par des programmes d’éducation thérapeutique du patient (ETP), organisés via une consultation préopératoire infirmière. Les hospitaliers et les professionnels de santé de ville (médecins, infirmiers et kinésithérapeutes) ont travaillé ensemble à la conception de cet enseignement. 
Les patients éligibles à la chirurgie ambulatoire doivent satisfaire des conditions précises portant sur leur état de santé général, leurs comorbidités, la présence d’un accompagnant au domicile et la proximité de leur lieu d’habitation.

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.