Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Première convention de services avec le Trésor Public

Le 21 décembre 2005, la première convention de services comptable et financier liant un établissement public de santé universitaire et le Trésor Public a été signée par le Directeur Général du Centre Hospitalier Universitaire (C.H.U.) de Bordeaux, Alain HERIAUD, et le Trésorier-Payeur Général de la région Aquitaine et de la Gironde, Patrick GATIN, en présence de la Directrice adjointe de la comptabilité publique Fabienne DUFAY.

Le 21 décembre 2005, la première convention de services comptable et financier liant un établissement public de santé universitaire et le Trésor Public a été signée par le Directeur Général du Centre Hospitalier Universitaire (C.H.U.) de Bordeaux, Alain HERIAUD, et le Trésorier-Payeur Général de la région Aquitaine et de la Gironde, Patrick GATIN, en présence de la Directrice adjointe de la comptabilité publique Fabienne DUFAY.

Ce partenariat intervient dans un contexte général de dématérialisation et d’augmentation du volume de transactions, notamment de factures (effet de la tarification à l’activité).

Déjà déployée dans le secteur des collectivités territoriales, cette coopération répond à une évolution et à une modernisation des relations entre ordonnateurs et comptables publics. Ainsi, la convention prévoit la mise en oeuvre d’actions conduites conjointement, visant à rapprocher les services gestionnaires et comptables, reconfigurer les chaînes administratives de la dépense et du recouvrement et mettre en place des mécanismes spécifiques garantissant des comptes de qualité.

A titre d’exemple, grâce à cette convention, le CHU pourra
– bénéficier d’une information financière enrichie
– s’appuyer sur des procédures plus formalisées (liquidation et mandatement, régies, etc.)
– bénéficier de la carte d’achat et de la carte affaires, ainsi que du télépéage autoroutier
– diversifier ses moyens de recouvrement (bornes de paiement, paiement sur internet)
– développer une plateforme de consultation de l’état des factures en souffrance par les fournisseurs.

De son côté le comptable pourra
– bénéficier d’un contrôle partenarial de la dépense au terme d’un audit de procédure commun entre les procédures du Trésor et celles des directions liquidatrices
– dématérialiser des flux de documents (paie, pièces justificatives de marchés, mandatement)
– participer aux réflexions sur l’évolution des logiciels de gestion du CHU.

Au total, cette convention prévoit la réalisation de 17 actions sur la période 2006-2008. Elle fera l’objet d’un suivi annuel et d’un bilan d’exécution au terme des trois années.

Ce nouvel outil doit contribuer à modifier en profondeur les relations entre ordonnateur et comptable, avec comme objectif commun une meilleur efficacité de l’action administrative au service des usagers. C’est pourquoi il a été inscrit comme une des actions prioritaires du projet d’établissement du CHU de Bordeaux, voté par le conseil d’administration le 14 décembre dernier.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.