Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Séminaire du Vendredi 2 Mars 2001

Les Associations de recherche et le progrès médical La recherche, mission fondamentale des Centres Hospitaliers Universitaires (CHU), connaît un essor considérable. Pour soutenir cette activité, les praticiens hospitaliers ont fondé de nombreuses associations médicales ayant pour objet le développement de la recherche clinique.

Appréciées pour la souplesse de leur gestion les associations domiciliées dans les établissements hospitaliers se sont multipliées. Les derniers recensements font état de 900 associations* ayant pour vocation de favoriser l’essor de la recherche thérapeutique. Certaines génèrent plusieurs millions de francs de chiffre d’affaires annuel.

Animée par un souci de transparence et d’efficience, la Conférence des Directeurs Généraux de CHU associée à la Conférence des Présidents de Commission Médicale d’Etablissement de CHU et au Syndicat National de l’Industrie Pharmaceutique organise à Paris un séminaire sur :

 » Le phénomène associatif, la recherche et l’hôpital « 
sous le haut parrainage du Sénateur Claude Huriet,
le 2 mars 2001 -de 9h00 à 15h00
au Sénat – salle Médicis

Au programme : l’analyse de ce phénomène associatif qui a débuté dans les années 70. Seront également abordées les questions portant sur le statut et la fiscalité de ces associations et sur les structures juridiques alternatives.

______________________________
*Estimation fournie par Bernard Tricot, éditeur de l’Annuaire des associations médicales de France – Edition 99 – 370 pages

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.