Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Serge Babary, maire de Tours élu président du Conseil de surveillance

Auteur /Etablissement :
Le maire de la ville de Tours, Serge Babary, a été élu à la tête du Conseil de Surveillance du CHRU et Jean-Yves Couteau, conseiller communautaire représentant la communauté d’agglomération Toursplus, à la vice-présidence, le 12 septembre 2014.

Le maire de la ville de Tours, Serge Babary, a été élu à la tête du Conseil de Surveillance du CHRU et  Jean-Yves Couteau, conseiller communautaire représentant la communauté d’agglomération Toursplus, à la vice-présidence, le 12 septembre 2014.

Le nouveau Président considère le CHU à la fois comme un acteur de santé majeur en Touraine et dans la région Centre et un pôle économique de premier plan. Grâce au CHU, Tours bénéficie d’une forte tradition médicale et universitaire qui participe au rayonnement de  la ville.

Il  a souligné l’attractivité du CHRU dans ses domaines d’excellence : les transplantations (foie, cœur, rein), les neurosciences, les biomédicaments et aussi dans les activités interventionnelles, en cardiologie et en neurologie et de proximité. Expertises qui lui ont permis d’occuper la 5ème place dans le classement des hôpitaux français paru récemment dans le Point.

Attentif à l’avenir de l’institution, le Président a évoqué les mesures de réorganisation inscrites au projet d’établissement, qui permettront d’accroitre encore l’attractivité et la performance du CHU et d’engager les projets majeurs d’investissement inscrits au plan directeur. Comme la Directrice Générale l’a précisé au cours de l’exposé, ces mesures participent également au retour à l’équilibre financier de l’établissement. Elles concernent la réorganisation générale des urgences avec la création de 20 lits de médecine post-urgence et la création d’un Centre d’Accueil et de Crise en psychiatrie (4 lits) et l’extension de l’Unité d’hospitalisation de courte durée de 9 lits.
Augmentation du nombre de lits de soins critiques : création d’une unité de 8 lits de surveillance continue de médecine pédiatrique et l’extension de lits de réanimation et de surveillance continue en chirurgie cardiaque.
Le renforcement du potentiel ambulatoire de l’établissement par la diminution de lits en hospitalisation complète – gynécologie, orthopédie, ORL/Ophtalmologie et chirurgie plastique.

Ce programme nécessite la création nette d’une cinquantaine de postes financés par des recettes de tarification supplémentaires et implique des redéploiements d’effectifs entre les différentes activités de l’hôpital. Un plan de mobilité est en cours d’élaboration.

Préalablement à la séance du conseil de surveillance, la commission médicale d’établissement avait donné un avis favorable unanime sur ce plan qui a également reçu l’accord et le soutien de l’ARS.

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.