Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Strasbourg : un plateau medico-technique sur un lieu unique

Le regroupement du plateau médico-technique et locomoteur (PMTL) sur le site principal de l’hôpital de Hautepierre est le projet le plus ambitieux du CHU de Strasbourg depuis l’ouverture du nouvel hôpital civil en 2008. 32 salles d’opérations réparties sur 2 étages, des technologies d'imagerie interventionnelle les plus avancées, l’exceptionnel plateau technique des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg sera implanté sur 41 000m2 derrière le site de Hautepierre (130 000m2). Ce programme immobilier s'élève à 147 M€ et sa livraison est prévue début 2018.
Le regroupement du plateau médico-technique et locomoteur (PMTL) sur le site principal de l’hôpital de Hautepierre est le projet le plus ambitieux du CHU de Strasbourg depuis l’ouverture du nouvel hôpital civil en 2008. 32 salles d’opérations réparties sur 2 étages, des technologies d’imagerie interventionnelle les plus avancées, l’exceptionnel plateau technique des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg sera implanté sur 41 000m2 derrière le site de Hautepierre (130 000m2). Ce programme immobilier s’élève à 147 M€ et sa livraison est prévue est prévue début 2018.
Toutes les activités du pôle locomoteur seront rassemblées au cœur d’un véritable « trauma-center » 
Les chirurgies orthopédique et traumatologique, de la main, du rachis et de la chirurgie maxillo-faciale et plastique seront regroupées sur ce centre expert qui pourra se prévaloir d’abriter des unités d’excellence hospitalo-universitaire reconnues. Ainsi les urgences de la main sont classées 4ème nationales et la chirurgie du rachis 7ème nationale au palmarès du Point 2016.

Chiffres clés du plateau médico-technique et locomoteur
– 300 professionnels dédiés aux activités du PMTL 
– 41 000m2
– 32 salles d’opérations sectorisées par spécialités 
– 147 M€ coût prévisionnel de l’opération de construction toutes dépenses confondues financés exclusivement par les HUS 
– 168 lits d’hébergement conventionnel, 
– 16 lits de surveillance continue, 
– 30 places de chirurgie ambulatoire 
– Livraison en décembre 2017 
– Mise en service prévue au premier trimestre 2018
A terme, ce plateau technique sera partagé avec le futur institut régional du cancer grâce à la construction de passerelles et d’une galerie reliant les deux édifices. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.