Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tourisme et handicap : le CHU participe

Les 26, 27 et 28 mars, dans le cadre des journées nationales «Tourisme et handicap », des visites seront organisées et adaptées aux différentes formes de handicap. A Besançon, sur l'initiative de l'Office de tourisme et de la Délégation Régionale au tourisme, l'association Bol d'air, le musée des Beaux-arts, le jardin botanique, le Haras national et le CHU se mobilisent…

Les 26, 27 et 28 mars, dans le cadre des journées nationales «Tourisme et handicap », des visites seront organisées et adaptées aux différentes formes de handicap. A Besançon, sur l’initiative de l’Office de tourisme et de la Délégation Régionale au tourisme, l’association Bol d’air, le musée des Beaux-arts, le jardin botanique, le Haras national et le CHU se mobilisent…

Le samedi, c’est l’apothicairerie de l’hôpital Saint-Jacques qui ouvrira ses portes aux personnes mal ou non voyantes. Fondé en 1686, l’hôpital Saint-Jacques conserve en effet l’une des plus belles pharmacies de France, constituée par l’apothicaire Gabriel Gascon vers 1680 et léguée à l’hôpital en 1692. C’est toute l’histoire et le contenu de cette officine qui fut utilisée jusqu’à la dernière guerre, qui seront livrés aux visiteurs. Par le biais du toucher, ceux-ci pourront également « visualiser » la fabuleuse collection de pots, des albarelli, chevrettes et autres contenants ayant été spécifiquement reproduits pour pouvoir être manipulés.
Conscient du fait que ces Journées Tourisme et Handicap constituent une véritable opportunité pour les personnes handicapées, le CHU proposera, à l’issue de cette visite, un verre de l’amitié.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.