Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un GPS* pour naviguer dans les bronches

Le service de Pneumologie, dirigé par le Pr J.M. Vergnon, est doté depuis juin 2005 d'une machine unique en France qui lui a valu une nomination aux Victoires de la Médecine 2005. Cet appareil de type GPS permettant de guider les prélèvements dans les bronches jusqu'à la tumeur.

Le service de Pneumologie, dirigé par le Pr J.M. Vergnon, est doté depuis juin 2005 d’une machine unique en France qui lui a valu une nomination aux Victoires de la Médecine 2005. Cet appareil de type GPS permettant de guider les prélèvements dans les bronches jusqu’à la tumeur.

Cette nouvelle technologie pourrait permettre au CHU d’être un centre de référence et un lieu d’enseignement pour les pneumologues.

Le cancer du poumon est la première cause de décès par cancer chez l’homme et tend à prendre aussi cette première place chez la femme. Son pronostic peu favorable vient d’un diagnostic trop tardif, à des stades trop évolués où moins de 15 % d’entre eux seront guérissables. Diagnostiqué plus tôt, ce sont plus de 70 % d’entre eux qui seraient guéris.

Le scanner du thorax peut repérer tôt l’image du cancer mais son diagnostic impose un prélèvement. Or, avec un fibroscope normal il est possible de visualiser les grosses bronches jusqu’à la 5è division mais on ne peut poursuivre plus loin l’exploration. Les voies sont d’un diamètre plus petit et surtout les ramifications sont si complexes que la navigation devient impossible.

Le GPS autorise cette prouesse. Les trois quarts du poumon sont désormais accessibles. La possibilité d’obtenir le bon diagnostic, très vite, est ainsi multiplié par 6. Le geste chirurgical ensuite nécessaire pour enlever la tumeur est alors plus simple et plus efficace.

Cet appareil est le fruit des efforts conjugués de plusieurs partenaires : le comité de la Loire de la Ligue contre le cancer, l’association « Aide à la recherche médicale Ondaine et environs », l’association AIRE « Aide à la recherche médicale de proximité » et le CHU de Saint-Etienne.

*GPS : Global Positioning System – Système de positionnement global

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.