Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Auteur / Etablissement : ,
Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

C’est le deuxième robot chirurgical qui débarque en Poitou-Charentes. L’acquisition récente de Da Vinci X par le CHU de Poitiers apparaît comme une ouverture à de nouvelles perspectives, notamment pour les chirurgies pancréatique et bariatrique (éventrations). 

Ces interventions peuvent désormais être réalisées de façon mini-invasive. Elles permettent aussi d’alléger les prises en charge post opératoires et de réduire ainsi la durée des hospitalisations. Des avantages non négligeables que soulignent d’une même voix le Pr Jean-Pierre Faure et le Dr David Soussi Berjonval, chirurgiens viscéraux spécialisés en chirurgie bariatrique et pariétale : « La chirurgie robotique est devenue un élément technique et technologique incontournable au CHU de Poitiers. Ce deuxième robot représente une opportunité exceptionnelle pour les chirurgiens au bénéfice des patients. »

Crédit : CHU de Poitiers

Plus précis, plus accessible 

Le robot Da Vinci X rejoint donc celui qui avait pris place au CHU en 2015, le Da Vinci XI. 

D’extérieur, ce nouvel appareil semble en tout point similaire à son prédécesseur, à la différence que celui-ci est composé d’une console de commandes à distance. Une nouveauté technique améliorant la précision des gestes lors des interventions. Le CHU ne s’est d’ailleurs pas contenté d’une seule console mais de deux, afin de faciliter la formation de ses nouveaux professionnels. « Ce robot peut être un élément d’attractivité pour les jeunes chirurgiens, il va également augmenter le rayonnement du CHU », explique le Dr Simon Bernardeau, urologue et chef du service de chirurgie urologique et transplantation. 

Précis oui, mais également accessible. Pouvant être utilisé dans divers services (urologie, gynécologie, chirurgie viscérale, ORL, chirurgie thoracique et pédiatrie), le Da Vinci X a été stratégiquement installé au carrefour des blocs. Ainsi, quelque soit leur spécialité, les divers professionnels de santé y ont un accès direct.

La rédaction avec le CHU de Poitiers 

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.