Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Une nouvelle banque de sang de cordon à Grenoble

L'Etablissement Français du Sang (EFS)Rhône-Alpes et le Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble ont ouvert une nouvelle banque et collecte de sang de cordon à Grenoble, en fonctionnement depuis le mois de janvier 2009.

L’Etablissement Français du Sang (EFS)Rhône-Alpes et le Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble ont ouvert une nouvelle banque et collecte de sang de cordon à Grenoble, en fonctionnement depuis le mois de janvier 2009.

Impliqué depuis bientôt 10 ans dans la collecte et la cryoconservation de sang de cordon en France, l’Etablissement Français du Sang dispose d’un savoir-faire unique aussi bien en termes de prélèvement, de préparation, de congélation et de stockage à très basses températures des greffons, qu’en termes de qualification des dons, une fois prélevés. En 1999, l’EFS participait à la création d’un réseau des banques de sang placentaire aux côtés de l’Agence de Biomédecine et France Greffe de Moelle. L’Etablissement gère deux sites de prélèvement et de préparation, situés à Besançon et à Bordeaux.

Face à l’explosion du nombre de prescriptions de greffe de sang de cordon, l’Agence de la Biomédecine a fixé, en collaboration avec les professionnels concernés, des objectifs ambitieux : augmenter le nombre d’unités de sang de cordon pour atteindre les 10 000 à court terme, puis les 30 000 à moyen terme. Elle a souhaité encourager l’ouverture de nouvelles banques sur le territoire français où seules les banques publiques sont autorisées.

En 2009, deux nouveaux sites de prélèvement et de préparation à Lyon et à Grenoble sont venus compléter les sites existants, en partenariat avec les maternités des Hospices Civils de Lyon et du nouvel Hôpital Couple Enfant du Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble.

A Grenoble, la banque de sang de cordon qui est située sur le site de l’EFS de Saint-Ismier (Banque de Tissus et Cellules) a démarré son activité en janvier 2009. La collecte du sang de cordon est assurée par l’équipe de la maternité du Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble, dirigée par le Professeur Jean-Patrick SCHAAL, responsable de la clinique universitaire de Gynécologie-Obstétrique. Avant son recrutement au CHU en 2004, ce dernier a mis en place et organisé les prélèvements dans le service gynécologie-obstétrique de la maternité de Besançon qui est la banque la plus productive de France à ce jour.
Les sages-femmes ont, entre autres, la charge d’expliquer et de solliciter le don auprès des familles, de collecter le sang de cordon, ainsi que de prévenir les mamans de l’utilité d’une prise de sang de contrôle deux mois après le don.

Dès l’ouverture de la nouvelle maternité aux locaux entièrement modernisés, l’activité a progressé fortement, laissant prévoir un passage de 2000 accouchements par an à 2500. L’objectif est de réaliser 1000 à 1200 prélèvements de sang de cordon.

Contact EFS Rhône-Alpes
Murielle Gillet, 04 72 71 25 03
Murielle.gillet@efs.sante.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.