Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

2014 : Nancy prend le virage ambulatoire

«Un mode de prise en charge performant pour la plus grande satisfaction des patients». Entrer le matin à l’hôpital pour ressortir le soir, les malades apprécient les multiples atouts de la prise en charge dite « en ambulatoire », alternative à une hospitalisation traditionnelle. Ils passent moins de 12 heures à l’hôpital et bénéficient de traitements et d’un accompagnement aussi efficaces qu’en hospitalisation classique. De nombreux actes chirurgicaux se déroulent désormais en ambulatoire dans des conditions de sécurité optimale. Au CHRU de Nancy, en 2013, 85% des cataractes ont été réalisées

«Un mode de prise en charge performant  pour la plus grande satisfaction des patients». Entrer le matin à l’hôpital pour ressortir le soir, les malades apprécient les multiples atouts de la prise en charge dite « en ambulatoire », alternative à une hospitalisation traditionnelle. Ils passent moins de 12 heures à l’hôpital et bénéficient de traitements et d’un accompagnement aussi efficaces qu’en hospitalisation classique. De nombreux actes chirurgicaux se déroulent désormais en ambulatoire dans des conditions de sécurité optimale.

Au CHRU de Nancy, en 2013, 85% des cataractes ont été réalisées en ambulatoire, ainsi que 32% des interventions réparatrices de hernies ou encore 48% des traitements des infections non malignes du sein. Au total sur les 31 000 interventions chirurgicales réalisées au CHRU, plus de 21 % l’ont été en ambulatoire, soit une augmentation de 4% par rapport à 2012. Les données d’activités 2014 confortent cette progression avec 25 % des interventions chirurgicales réalisées en ambulatoire à fin août.

Afin d’appuyer ce déploiement à l’ensemble de ses spécialités, le CHRU de Nancy travaille à la constitution d’un plateau unique de chirurgie ambulatoire. Le regroupement des activités ambulatoires jusque-là dispersées et l’harmonisation des pratiques de soins, toutes spécialités confondues, préfigurent la future Unité de Chirurgie Ambulatoire du CHRU.

Plébiscité par les patients pour les temps d’attente à l’hôpital considérablement réduits, l’en ambulatoire est une activité d’excellence : l’organisation médicale, soignante et administrative doit être parfaitement coordonnée et efficiente.  Une offre de soins réglée à la minute près est proposée aux patients qui satisfont à des critères très précis liés à leur état de santé, à leur capacité à appliquer les consignes pré et post-opératoires et qui peuvent se faire accompagner lors du retour à domicile.

Avantageux pour les patients mais aussi pour les hospitaliers,
«l’ambulatoire» répond à des impératifs de performance médico-économique et améliore des conditions de travail traditionnellement difficiles avec notamment la suppression des gardes de nuit et des weekends. A échéance 2016, l’objectif du CHRU de Nancy est de réaliser la moitié de ses actes chirurgicaux en ambulatoire.

Repères
Hospitalisation partielle au CHRU de Nancy : + 9,4 % à fin août 2014
Février 2015 : ouverture du Plateau Unique de Chirurgie Ambulatoire avec 24 places
Montant prévisionnel des investissements* : 1 800 000 €
* L’ensemble des opérations de densification, de regroupement et de réorganisation inscrites au Plan de Refondation du CHRU nécessite des investissements lourds – sur le volet biomédical, hôtelier et informatique-, mais raisonnés compte tenu des bénéfices attendus : une plus grande sécurité et qualité de prise en charge au service de tous les patients lorrains.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.