Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

2e journée mondiale des soins palliatifs du 7 octobre 2006

Auteur /Etablissement :
Pour la deuxième année consécutive, l'équipe médicale et soignante du service de soins palliatifs du CHU de Nantes souhaite sensibiliser le public à l'existence et au fonctionnement des soins palliatifs. Le service profite de la journée mondiale pour proposer au personnel hospitalier une représentation théâtrale Variations énigmatiques d'Eric-Emmanuel Schmitt. Cette initiative originale reconduite cette année permet de s'informer et de dialoguer autour de la prise en charge du malade en fin de vie.

Crée en 1999, l’unité de soins palliatifs du Centre hospitalier universitaire de Nantes accueille des patients au stade terminal d’une maladie grave et évolutive, nécessitant des soins de confort et une prise en charge dans sa globalité. L’objectif est d’assurer à la personne malade un mieux-être, de soulager ses souffrances physiques et morales et de l’accompagner jusqu’au dernier jour de sa vie. L’unité de soins palliatifs accorde à la famille et à l’entourage une place privilégiée dans l’organisation des soins.
Pour la deuxième année consécutive, l’équipe médicale et soignante du service de soins palliatifs du CHU de Nantes souhaite sensibiliser le public à l’existence et au fonctionnement des soins palliatifs. Le service profite de la journée mondiale pour proposer au personnel hospitalier une représentation théâtrale Variations énigmatiques d’Eric-Emmanuel Schmitt. Cette initiative originale reconduite cette année permet de s’informer et de dialoguer autour de la prise en charge du malade en fin de vie.

En France, on dénombre actuellement 99 unités de soins palliatifs et 177 équipes mobiles, avec un total de 774 lits d’hospitalisation. Le service de soins palliatifs du CHU de Nantes dispose de 8 lits d’hospitalisation. Il est composé d’une équipe pluridisciplinaire, comprenant un médecin, des infirmières et une psychologue, qui prodigue aussi bien des soins corporels et médicaux que psychologiques et environnementaux. Une exigence professionnelle et une recherche de qualité sont appliqués dans les soins. Les soins palliatifs rejettent toute idée d’obstination.

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.